Qu'est ce que les compagnons d'Eleusis?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est ce que les compagnons d'Eleusis?

Message par Dandolo le Lun 12 Oct 2009, 13:59

Les compagnons d'Eleusis



[ Ils ne sont pas reconnus par l'Eglise Aristotélicienne, et ne font pas parti du conseil des cultes de Normandie. C'est une religion parasite qui ne répond à rien sauf à être considérée comme hérétique par les autres religions citées. ]

Comment vous parler de nous sans commencer par parler du peuple Grec et de son apogée ?
Ce peuple a fondé une civilisation qui a vécu trois millénaires et qui s'est terminée quelques années avant la naissance du prophète aristotélicien Christos.
Ce n'est pas notre civilisation qui a mis fin à l'apogée de ce peuple, mais celle de l'Empire Romain que vous connaissez tous.
Un jour un empereur romain est devenu Aristotélicien et a transformé tout son empire en la civilisation que nous connaissons actuellement (et encore je vous passe les invasions Barbares).
Bref cette civilisation a vécu deux à trois fois plus que la nôtre.

Pourquoi CETTE civilisation ?
Ces hommes ont été des visionnaires et des révolutionnaires.

Ils ont été les initiateurs de valeurs qui aujourd'hui régissent encore notre société :
Ce peuple a donné naissance à de grand penseurs qui ont inventé la philosophie et, à partir de là, ont tout bonnement créé le système politique dont nous jouissons aujourd'hui : ils ont inventé la Démocratie.

Ce peuple cultivait les légendes et les histoires : j'en veux pour exemple leur système religieux. Ils n'avaient pas un seul Dieu mais plusieurs et chacun tenait son rôle dans l'équilibre de la société.

Ce peuple a développé les arts dans un esprit de grande liberté créatrice. L'art était devenu un mode de vie, ne servant rien d'autre que le plaisir et la beauté et il était devenu une invitation à la communauté et à la citoyenneté, accessible à tous.
Je vais pas vous mentir, y'avait pas que du chouette, y'a eu un bon nombre de guerres, de corruptions, de conflits internes, ... comme dans toute grande civilisation.
Mais je ne connais pas de peuple qui fut aussi innovant.

Tels sont les trois fondements sur lesquels reposent le Temple d 'Eleusis :
la religion : les rites et cérémonies y sont essentiellement consacrés à Déméter, dans l'esprit des antiques Mystères d'Eleusis, mais aussi aux autres Déesses de la Terre (Eleusis et Korê) ainsi qu'aux Déesses de la Lune (Artémis, Hécate et Séléné).

l'histoire et la philosophie : nous possédons une grande Bibliothèque, qui nous permet de conserver et consulter les écrits relatifs à cette civilisation, que nous enrichissons régulièrement dans cet esprit. Nous apprenons aussi à penser librement ainsi que le faisaient les anciens.

les arts et la beauté : ce sont eux qui insufflent la dynamique de la Communauté. Tout individu qui aspire à devenir Compagnon d'Eleusis le fait dans le désir d'offrir un peu de soi. On ne pénètre pas gratuitement dans le Temple. Ce don de soi passe par l'expression artistique : création de paysages, d'ornementations florales, de poèmes, de récits, de chants, de vêtements, de fresques, de peintures, de bâtiments, de sculptures, et même l'humour participe de cet élan créatif ! Tout Compagnon s'engage à venir enrichir le temple de sa propre identité.
Enfin je dois vous donner un dernier avertissement :
Il n'y a pas de règle au Temple, mis à part quelques unes pour bien vivre ensemble.

Il n'y a pas non plus d'objectif. Les Compagnons jouissent d'une totale liberté, ce qui n'est pas aussi plaisant qu'il pourrait y paraître.

C'est à chaque Compagnon de chercher en soi afin de trouver les réponses qu'il attend du Temple. Les Déesses sont des guides qui vous mettent sur des voies mais elles n'apportent aucune réponse. Faire ce choix est souvent difficile. Trouver ses propres règles est bien plus déroutant que de suivre ce qui est écrit pour tous.

Il n'y a ni péché à éviter ni modèle de vertu à suivre.

L'ayant vécu, je peux affirmer sans crainte ni blessure que la Voie d'Eleusis vaut le coup. Mais le parcours est souvent déroutant. C'est dans ce but que le Temple existe, car ce cheminement exigeant ne peut aboutir que si on se soutient les uns les autres.

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12247
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que les compagnons d'Eleusis?

Message par Dandolo le Jeu 10 Déc 2009, 20:01

Les fondements historiques de la Communauté

Situation géographique

Située en bordure de la mer dans la fertile plaine de Thria (20 kilomètres à l'Ouest d'Athènes), Éleusis est l'un des lieux sacrés de la Grèce antique.



La Cité des Mystères

La cité sera un état indépendant sous la conduite des Eumolpides, avant d'être annexé par les Athéniens au VIIème siècle avant Jésus-Christ. Les Grecs y construiront le sanctuaire des "Grandes Déesses" dédié à Déméter (la déesse du blé) et sa fille Korê, assimilée à Perséphone qui symbolisait la réapparition de la vie à chaque printemps. Les mystères, d'origine préhellénique, plongeaient ses racines dans de vieux rites chthoniens liés à la fertilité et à la fécondation de la terre. La déesse associée à la semence était Perséphone, enlevée par Hadès (Pluton). Sa mère, Déméter s'en plaindra à Zeus et menacera de détruire les récoltes s'il n'intervient pas.

Les mystères d'Eleusis, peut-être sous l'influence de l'orphisme, deviendront une religion de salut. Le mystère central, dans chacune de ces deux sectes, était celui de la mort et de la résurrection, symbolisées par la décomposition de la graine dans la terre et sa réapparition sous la forme d'un être vivant qui s'élève vers la lumière. Le même thème sera repris dans l'Évangile (si le grain ne meurt ?). Les rogations, ces prières pour que le grain en mourant devienne fruit, faisaient encore partie du paysage spirituel des campagnes il y a quelques décennies.

Les mystères d'Eleusis comportaient des cérémonies d'initiation complexes qui se déroulaient en deux temps. Les candidats étaient d'abord initiés aux petits mystères qui étaient célébrés au printemps dans le faubourg athénien d'Agra. Ils participaient, six mois plus tard, aux grands mystères durant une dizaine de jours. Ils devenaient mystes après avoir été purifiés puis se rendaient en procession solennelle jusqu'au sanctuaire, en empruntant la Voie sacrée qui reliait Athènes à Éleusis. L'initiation secrète avait lieu à l'intérieur du sanctuaire, dans le Télestérion.



Le culte de Déméter



La Grande Déesse Maternelle de la Terre, divinité de la fertilité et déesse des "Mystères d'Eleusis", compte parmi les douze grands dieux olympiens. Fille de Cronos et de Rhéa, elle donnera naissance, par son union avec son frère Zeus, à Perséphone (Proserpine). Déméter (Terre Mère) sera identifiée par les Romains à la déesse italique du blé Cérès après avoir été identifiée, dans des temps très anciens, à la déesse égyptienne Isis, à la déesse phrygienne Cybèle, et à sa propre mère, Rhéa. Déméter préférera vivre sur terre plutôt que sur l'Olympe, notamment à Eleusis, en Attique. Elle fondera les "Mystères d'Eleusis" pour commémorer le retour de sa fille Perséphone célébrés chaque année, à l'automne. La légende de Déméter consacre une large place à la perte de sa fille Perséphone.

Son père Zeus acceptera de donner à Hadès la main de sa fille, encore très jeune, sans consulter Déméter. Le mariage entre oncle et nièce évitait la dispersion des patrimoines familiaux dans la Grèce antique. Perséphone, accompagnée de jeunes Océanides, cueillera des fleurs dans les bois à proximité d'Enna et trouvera un beau narcisse planté par Zeus dans un vallon ombragé. Elle allait s'en emparer lorsque Hadès, surgi sur son char tiré par des coursiers bleus, la capturera et l'emmènera au royaume des Ombres. Elle refusera toute nourriture.

Déméter, partie à sa recherche pendant neuf jours et neuf nuits, sans manger ni boire et munie d'un flambeau, rencontrera Hécate qui vivait dans une grotte. Il avait entendu parler de l'enlèvement. Il conduira Déméter au dieu-soleil Hélios, témoin du rapt, qui estimera malgré tout qu'Hadès, frère de Zeus, était un excellent parti qui possédait un vaste royaume.

Ovide rapporte que la Nymphe Aréthuse auraient vu Perséphone au royaume d'Hadès alors qu'elle se rendait souterrainement de Grèce en Sicile. Déméter frappera la terre de sécheresse et de famine, notamment Sicile qui l'avait trahi. Elle voyagera, ira en Arcadie à la rencontre de son frère qui voudra la violer, et tentera de s'enfuir en prenant la forme d'une jument. Poséidon prendra l'apparence du cheval, son animal sacré, et s'unira à la déesse qui donnera naissance au cheval Aréion et à la déesse Despoina. Pan rapportera à Zeus qu'il avait trouvé Déméter cachée dans une grotte. Ce dernier enverra les Moires la convaincre de la qualité du mariage de sa fille avec Hadès.

L'Hymne homérique à Déméter, qui constitue la version la plus ancienne et la plus répandue de la vie de la déesse, rapporte que celle-ci voyagera à travers le monde sous la forme d'une femme, accordant ses bienfaits à ceux qui l'accueillaient et ses maléfices aux gens inhospitaliers. Mimé lui offrira une coupe de kykeon alors qu'elle se trouvait en Attique mais son fils Ascalabos lui lancera la boisson au visage. Il sera alors transformé en lézard tacheté.

Déméter, déguisée en vieille femme fatiguée, sera si bien accueillie par Métanira, la reine d'Eleusis, qu'elle proposera de devenir sa domestique. La déesse élèvera Démophon qui venait de naître. Elle s'efforcera de le rendre immortel en l'oignant d'ambroisie le jour et en le plaçant dans le feu la nuit, afin de brûler la partie mortelle de son corps. Prévenue par Praxithéa, l'une des servantes, Métanira poussera un cri d'effroi qui provoquera le courroux de la déesse. Celle-ci, reprenant son apparence de divinité, ordonnera à Céléos de lui ériger un temple à Eleusis et lui apprendra les rites secrets des "Mystères d'Eleusis".

Déméter s'enfermera une année dans ce temple, loin de la présence des autres dieux. Zeus interviendra pour calmer la colère de sa soeur qui entraînait l'appauvrissement des terres et la disparition des hommes. Il dépêchera Iris pour lui demander de rejoindre l'assemblée des Olympiens. Zeus acceptera de lui rendre Perséphone si cette dernière n'avait rien mangé aux Enfers. Hadès acceptera de rendre la jeune fille et lui offrira une grenade en signe de cadeau. Ovide prétend que Perséphone aurait cueilli le fruit dans les jardins. Elle affirmera, dans un premier temps, n'avoir rien consommé au royaume d'Hadès. La dénonciation d'Ascalaphos l'obligera à reconnaître qu'elle avait goûté à la grenade. Zeus décidera alors qu'elle devait passer quatre mois par an dans le royaume de son époux.

Perséphone vivra auprès de sa mère entre les semailles et les moissons et rejoindra son mari durant l'hiver. Zeus demandera à Rhéa d'intervenir pour que Déméter accepte de répandre ses bienfaits sur la terre. Eumolpos deviendra son prêtre à Eleusis. Déméter demandera à Triptolème, à qui elle avait prêté son char tiré par des dragons ailés, d'enseigner l'art de l'agriculture aux hommes qui le souhaitaient. Athéniens et Siciliens prétendent avoir reçu ainsi les premiers grains de blé. Elle offrira le figuier à l'Attique pour remercier l'un de ses habitants, Phytalos, qui l'avait hébergée durant son errance. Elle obligera Céléos, qui voulait tuer Triptolème rentré à Eleusis pour impiété, de lui céder son royaume.

Déméter sera la seule parmi les immortels à goûter le ragoût composé des membres de Pélops, le fils de Tantale, offert aux convives lors du banquet offert aux dieux. Elle fera don d'une épaule d'ivoire à la victime, pour remplacer celle qu'elle avait mangée. Déméter assistera aux noces de Cadmos et d'Harmonie. Elle rencontrera Iasion à qui elle s'unira sur une jachère crétoise retournée trois fois. Zeus punira Iasion en le foudroyant. Déméter lui donnera deux fils, Ploutos (la Richesse) et Philomènos (celui qui aime le chant). Ce dernier, modeste fermier, inventera la charrette et sera récompensé par sa mère qui en fera la Constellation du Bouvier (Boutès).

Déméter, prise d'affection pour la Nymphe Macris qui vivait dans une grotte à Corcyre, enseignera aux Titans l'art de cultiver le blé sur l'île qui portera le nom de Drépané (la faux). Déméter punira de faim Erysichthon qui désirait abattre un bois sacré, en Thessalie, pour construire une nouvelle salle à manger et qui refusait d'entendre ses conseils. Il finira par se dévorer lui-même. Le nom de Déméter, honoré dans tout le pays, sera associé à de nombreux endroits. Aristophane en fait le sujet de sa comédie, "Les Thesmophories", cérémonie dont le nom vient de l'épithète de la déesse Thesmophoros (la Législatrice) qui était réservée aux femmes.

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12247
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que les compagnons d'Eleusis?

Message par Dandolo le Jeu 10 Déc 2009, 20:02

La Communauté dans les Royaumes

La Communauté des Compagnons d'Eleusis et apparue dans les Royaumes au mois d'août de l'an de grâce 1 454.
Faisant suite à la destruction du Temple et au massacre des Compagnons par des chevaliers portant la croix, une enfant, Silence, seule rescapée, fut envoyée dans les Royaumes pour former une nouvelle Communauté et bâtir un nouveau Temple.
Petit à petit, le Temple se redresse, s'enrichit de nouvelles personnalités et la Communauté se forme de Compagnons venus d'horizons très divers.
Le culte se diversifie, s'étendant non seulement aux Déesses de la Terre (Eleusis - Perséphone - Korê) mais aussi à celles de la Lune (Artémis - Séléné - Hécate). Les activités aussi se diversifient : jeux sportifs, littéraires, philosophie...
Compagnes et Compagnons se retrouvent avec un même objectif faire renaître et rayonner les splendeurs de la culture grecque antique, dans un esprit d'échange et de partage.

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12247
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que les compagnons d'Eleusis?

Message par Dandolo le Jeu 10 Déc 2009, 20:05

La Charte des Compagnons d'Eleusis

Connais toi toi-même en ce lieu,
Ainsi tu connaîtras l'Univers et les Dieux !




Le Compagnon

Compagnon d’Eleusis, à l’âme généreuse,
Honorant les Dames d’Eleusis, à toute heure,
Déesses protectrices veillant au bonheur
De la communauté qu’elles voudraient heureuse,

Compagnon d’Eleusis jamais ne laissera
Un autre Compagnon recherchant un soutien
Ou quelque protection, ou bien dans le besoin,
Et avec le sourire toujours l’aidera,

Compagnon d’Eleusis devra être exemplaire,
Tolérance, respect, seront deux maîtres mots,
Si les autres bien sûr ont mêmes idéaux,
Ne jamais se laisser porter par la colère,

Compagnon d’Eleusis est aussi défenseur,
Protégeant Liberté où elle est menacée
Peu importe sa forme, afin que Liberté
Ne soit plus simplement l’utopie de rêveurs,

Compagnon d’Eleusis doit aussi s’opposer
Aux inégalités arbitraires, toujours,
Pour que les autres puissent voir aussi le jour,
Ainsi faire du monde un petit coin de paix.

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12247
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que les compagnons d'Eleusis?

Message par Dandolo le Jeu 10 Déc 2009, 20:17

Prières et Chants adressés à Déméter

Le nom Déméter signifie « Terre Mère » ou « Mère du Grain ». L'appellation latine Dia Mater (Déesse Mère) était utilisée à Rome pour désigner la déesse Déméter, ainsi que l'appellation Megali Mater (Grande Mère). Déméter était aussi bien sûr nommée Cérès par les Romains, un nom dérivant du mot « céréale ». Pour les Grecs, Déméter était la Mère de toutes les créatures vivantes de la Terre. Comme la Terre était signe d'abondance, Déméter était aussi la déesse de la prospérité.




Dans l'Hymne à Déméter d'Homère, la Déesse annonce son retour de la Crète aux filles de la famille qui gouvernait la ville d'Eleusis. D'ailleurs, ce passage énonce l'idée que le mythe de Déméter et de Perséphone a ses racines dans la mythologie minoenne de la Crète. Les Crétois voyaient leur Déesse Mère comme la source de toute vie et de la fertilité. Ses prêtresses étaient souvent représentées portant des serpents, symbole sacré de Déméter. Des serpents accompagnaient souvent Déméter, couchés sur le cista mystica (panier des mystères), qui lui était placé sur les genoux de la déesse. Le serpent, étant l'enfant de la Terre Mère, était considéré comme la progéniture de la Déesse des Souterrains. Dans ce cas-ci, l'enfant est celle qui naît de la Terre, qui descend dans les Souterrains pour se transformer et qui renaît éternellement, tel le serpent qui mue.

Dans l'art crétois, les fleurs comme le lys, le crocus et le pavot étaient vus comme des aspects du mythe Déméter/Perséphone et de la roue des saisons. Les fleurs du printemps étaient aussi un des symboles de la fille de Déméter. Le pavot était lié fortement à Éleusis et était représenté à l'extérieur du temple de Déméter et à l'extérieur du cista mystica. Dans la société matriarcale méditerranéenne, on vénérait les femmes et les considérait comme la source de la vie et de l'amour. D'Hésiode, nous lisons qu'Iasos et Déméter firent l'amour sur l'île de Crète, sur une jachère trois fois labourée. De cette union avec consentement de Déméter, elle mit au monde Ploutos.

Il existe une version patriarcale du mythe de Déméter provenant de l'Arcadie, une région située dans le Péloponèse, une péninsule montagneuse du sud de la Grèce. Dans ce mythe, Déméter est violée par Poséidon (les deux sous la forme de chevaux). Elle devient les Érynies (les furies) et donne naissance, non seulement à Despoina (la Maîtresse), mais aussi à Areion (Orion), le cheval ailé.

Déméter Sombre, Déméter Melaina, étaient honorées avec Despoina à Philagie. Dans une grotte philagienne sur le Mont Olive, une représentation de la Déméter Sombre a existé, représentée avec une tête de jument, ses boucles de cheveux étant des serpents et tenant un dauphin ainsi qu'une colombe. Déméter et Despoina ont été intronisées ensemble dans leur temple à Lykosoura. Despoina tenait le cista mystica et était drapée d'un tissu couvert de créatures terrestres et maritimes. Aux côtés de Déméter et Despoina se tenait une statue d'Artémis tenant deux serpents dans une main et une torche dans l'autre main.

Bien avant la période gréco-romaine, la capacité des femmes de donner la vie étaient identifiée avec la terre et le cycle agricultural. L'agriculture apporta une sécurité nouvelle et l'entreposage des grains était équivalent à déposer de l'argent à la banque. La Mère de l'abondance était fertile et généreuse. La Déesse et la femme étaient vus comme des êtres sacrés, ayant la capacité de donner la vie et d'apporter l'abondance. Ceci apportait donc une conscience sociale que la femme était liée à la Déesse. Aujourd'hui, la conscience sociale cherche à retrouver ce lien, poussant les femmes à retrouver cette connexion avec la Déesse Mère.

Pour Éleusis, Déméter était la Terre Mère qui donnait à l'humanité. En plus de son temple à Éleusis, il existait des sanctuaires Démétriens à Locri (région Calabrèse, une colonie grecque en Italie), à Corinthe (Grèce), à Mytilène (sur l'île de Lesbos) et à Cyrène (aujourd'hui en Lybie). Les prêtresses d'Éleusis étaient très en demande à travers la Grèce. Lors des festivals d'automne, elles étaient envoyées hors du temple d'Éleusis pour aller dans plusieurs villes pour officier les rites sacrés de Déméter.

Plusieurs éléments étaient considérés comme les cadeaux de Déméter mais deux sont les plus reconnus : le grain cultivé par la population et les Mystères, apportant la compréhension du divin. La mère de la vie et de la mort fait tourner les saisons nous offre la nourriture. Elle a eu plusieurs noms.


Déméter Pagania (Pan-ah-gee-ah)
Déméter Pagania signifie Grande Sainte Déméter. Panagia est aussi un titre utilisé pour désigner Marie dans l'église Orthodoxe.


Déméter Chloaia (Chlo-ah-ee-ah)
Déméter Chloaia décrit l'aspect « vert » de la déesse. Ce nom fut utilisé particulièrement au Festival de Chloaia ayant lieu au début du printemps. Elle représentait la nature sauvage et les champs cultivés et verts.


Déméter Antaia (An-ta-ee-ah)
Déméter Antaia signifie Déméter Recherchée par les Prières. Elle est nommée « Mère Antaia » dans les Hymnes Orphiques. Grâce à ce nom, une personne peut l'appeler à elle pour assistance et trouvera en Déméter une Mère au coeur tendre.


Déméter Melaina (Meh-lay-na)
Déméter Melaina représente l'aspect sombre de la Mère en peine. Voici la noirceur de son chagrin et de sa perte. En tant que Melaina, elle est la Vielle Dame, apportant l'aspect déserté du cycle annuel des saisons. Dans son chagrin sombre, elle est aussi les Érinyes, les furies. Plus tard dans le cycle, lors des Grands Mystères, elle se transforme. De cet aspect sombre, renaît la compassion et la compréhension.


Déméter Thesmophoros (Thez-mo-phor-ose)
Déméter Thesmophoros est Déméter des Lois Sacrées (Thesmoi). Ce titre fut utilisé pour Déméter lors des festivals Thesmophoria incluant des rites de fertilité, une célébration des lois sacrées et le retour de la fille, Koré.


Déméter Chthonia (C-tho-nee-ah)
Déméter Chthonia est la Déméter du bas, des profondeurs de la terre et des Souterrains. Dans son voyage en bas, elle est se réconcilie avec les amants sacrés, Perséphone et Dis (Hadès/Pluton). Elle apporte aussi ses cadeaux dans le monde des morts.


Déméter Evalosia (Ev-ah-lo-see-ah)
Déméter Evalosia est Déméter de la Bonne Moisson. En tant que Mère de la moisson, elle est célébrée lors des récoltes et festivals de Thargelia et Kalamaia.


Dea Mystica (De'ah My-sti-ca)
Dea Mystica est la Déesse des Mystères. C'est la forme de Déméter entant qu'aspect universel du divin et du monde subtil des esprits. Dea Mystica c'est la lumière suprême qui se situe au-delà de la lumière et c'est aussi les profondeurs de son amour qui a donné naissance à nos âmes et à notre monde.

Les prières et chants ci-dessous vous amèneront plus profondément dans l'essence de Déméter. Utilisez une de ces prières en allumant une chandelle lors d'un rite ou créez un rite complet grâce à ce plan :

1. Soyez assis devant votre autel
2. Allumez un encens
3. Rite de lustration (consécration personnelle telle que démontrée dans le paganisme Démétrien (vous pouvez sauter cette étape si vous n'êtes pas Démétrien(ne))
4. Performez un des chants de ceux énumérés ci-dessous. Vous pouvez chanter d'un ton monotone ou ajouter une mélodie.
5. Récitez une des prières
6. Allumez une chandelle pour la Déesse
7. Terminez le rite en disant : « Je suis bénie par ses Mystères »

Prière à Déméter Panagia



Grande Sainte Déméter,
Mère de la Création lumineuse et pure,
Grâce à tes grands pouvoirs
Tu transformes les terres nues en des champs riches en blé et en orge.
Tu incites les vergers à verdir,
Et à créer des fruits sucrés.
En ton nom, les prés sont couverts de fleurs colorées,
En son temps, la brebis patiente donne son lait à son agneau.

Panagia,
Viens à moi, reflète ta beauté sur mon coeur.
Déesse des temps d'avant même les temps des moissons,
De toutes les saisons de toutes vies,
Entends mon appel.

Belle Dame,
Donne de l'extase à mon coeur,
Montante comme une transe divine
Et je deviendrai tienne.
Que ta radiance coule en moi,
Jusqu'à ce que mon coeur soit remplit de lumière.
Que ta bénédiction coule dans mon corps,
Mon âme, ma maison et ma vie.
Hail Panagia!
Hail!*

* Je te salue!

Prière à Déméter Chloaia



Dame au grand manteau vert,
Lorsque la première feuille verte de la jacinthe
Pousse du sol humide,
Il y a un chuchotement doux à propos de ton retour.
Et sous l'ombre fraîche des nuages
Tu laboures,
Pour que la beauté puisse retourner sur Terre.

Et dans la bouche d'Anthesterion,
Les collines et les prés apparaissent
Couverts d'émeraude encore une fois,
Car la Dame au manteau vert règne,
Serties de bijoux d'orges et de blés,
Et de pavots rouge-sang.

Les esprits des ruisseaux coulants
Le pin et le cyprès,
Tous se réjouissent de la saison glorifiée,
Car sous les cieux de couleur bleu-mer,
Ton chant résonne à travers les terres.

Le vert riche du blé et de l'orge
S'épouse et danse avec les vents,
C'est toi, Chloaia,
Dans ta danse de la Création.

À toi,
Je t'offre les cadeaux du coeur,
D'amour, de beauté et de révérence.
Accorde-moi la bénédiction qu'apporte la lumière saisonnière
Pendant que j`honore la Grande Mère de la terre.

Prière à Déméter Thesmophoros



Tu émerges de la Terre,
Sagesse en main,
Les cadeaux de l'abondance qui prennent forme,
Venant d'Éleusis et de tous les mondes,
Un art de vivre honorable,
Qui donne la substance à la Terre
Avec simple franchise,
Et aussi avec les Mystères de l'âme que tu nous as enseignés
De ta propre divinité,
Qui est aimé grandement.

Thesmophoros,
Avec les voyages qu'entreprend ta fille sacrée,
Nous apprenons à propos du mariage sacré,
Que la vie est liée intimement à la Mort,
Les deux faisant parti de l'essence d'être de chacun.

Sois-tu bénie toi qui nous donne la vie,
Qui accompagne chaque femme qui met au monde son enfant,
Qui travaille pour donner substance à notre personne.
Nous t'honorons et te louangeons,
En allumant nos chandelles et notre encens,
T'offrant fleurs et fruits sucrés.
Offrandes pures et sincères venant du coeur,
Par ces gestes nous t'embrassons
Toi et notre propre divinité en nous.

Chère Thesmophoros,
Consacre-moi grâce à ta sagesse,
Et apportes-moi une vie juste et abondante.
Que la richesse et la beauté de ta présence
Demeure avec moi pour toujours,
Car je suis à toi.

Prière à Déméter Chthonia & Dea Mystica



Sol profond et sombre
Dans lequel sont les restes bénis de la Mort,
La saison verte de la Vie,
Suivant l'ère de la décomposition.
Venant des cendres de la Mort
Forges-tu une vie nouvelle, Chthonia,
Pour que la création ne cesse jamais et qui ne fait que changer d'apparence.

Tu es la magie de la création,
Jamais cessée et éternellement changeante.
Et avec ce pouvoir
Tu apportes les cadeaux pour lesquels tu es reconnue.

À la table du Roi et de la Reine des Tartares,
Tu as apporté le pelanos.
Et le pain fut coupé,
Un signe de l'accord entre la Vie et la Mort.
Tu as aussi apporté les Mystères de l'Être,
Pour que ceux qui sont dessous
Se réjouissent et se réveillent dans les Mystères.

Chthonia,
Apprends-moi l'espoir lorsque c'est sombre,
Et la patience lorsque tout est en attente.
Que j'apprends à prendre plaisir dans les deux
L'immobilité du moment
Et la danse du changement.
Que la sagesse et la liberté règnent dans mon coeur,
Maintenant et pour toujours.
Qu'il en soit ainsi.

Prière à Déméter Evalosia



Dame Sacrée,
Le monde entier est rempli de tes trésors.
Pas de l'or et de l'argent des mines tamisées,
Mais plutôt les myriades de formes de vies abondantes qui fleurissent sous le soleil.
Et lorsque nous accueillons tout ce dont nous avons besoin pour vivre,
Nous partageons ton essence, Evalosia.

La moisson est chose grande,
Car nous avons travaillé et labouré avec force,
Dans le but de mener à terme les champs.
Et tout ce que nous faisons,
Planter, désherber et semer,
Aboutit à la joie de récolter.

Le grain qui est mûr, l'abricot sucré et les herbes âpres
Sont une portion de ta grande abondance.
Ils apportent une grande satisfaction dans les âmes humaines.
Le panier de baies sauvages est aussi agréable que la pomme cultivée,
Et nous te remercions pour l'abondance trouvée.

Tous honorent la Mère des bonnes moissons,
Pleine de splendeur et couverte de grains.
La beauté des forêts et des prés,
Les montagnes et les lacs argentés,
La rose, le lys et l'anémone étoilée et sauvage
Tout a été chargé par tes pouvoirs.
La richesse de la vie, sortante des paumes de tes mains,
Apportes-nous la joie et le plaisir.
Nous te donnons notre gratitude,
Hail Déméter Evalosia!
Hail!*

* Je te salue!

Prière à Déméter Dea Mystica



Illumine ma voie
Illumine ma voie, Grande Mère de toute vie.
Envoie-moi tous les outils dont j'ai besoin
Pour une vie pure et simple.
Prends la beauté et la révérence,
Et mélange-les à la santé et à la joie.
Donnes-moi le don de compassion,
Pour que je puisse aussi assister les autres
Dans cette aventure qu'est ma vie,
Sachant que rien n'est parfait,
Jusqu'au moment où j'irai à Elysum.
Chère Mère,
Viens et donne-moi ta bénédiction.

Prière du Soir, à Déméter



Le jour tombe, J'honore les dons de la vie,
Je remercie de vivre une journée de plus.
Pendant que le soleil descend à l'horizon,
Je pause pour me souvenir d'Elle,
La Grande Créatrice
Chère Mère,
Toi qui donne naissance,
Merci de m'avoir crée.
Viens et accompagne-moi durant mon voyage nocturne,
Pendant que moi, dans un sommeil profond,
M'élève en tant qu'esprit,
Vers les mondes sacrés.
Qu'il en soit ainsi.

Chant pour la Grande Mère Panagia



Grande Mère de la vie,
Pagania,
Dame Divine.

Chant pour la Dame au Manteau Vert Chloaia



Grande Impératrice de la Terre verte,
Chloaia,
Ta beauté est la mienne.

Chant pour la Déesse des Mystères Dea Mystica



Dea Mystica,
Grande lumière divine,
Dea Mystica,
Mère je suis tienne.



Sa colombe blanche
De ses ailes battantes,
Approche la Reine de la Création,
Sa colombe blanche qui émerge
En dévotion sacrée.



Mère de la vie
Grande Mère de la vie,
Créatrice, Dame bénie,
Grande Mère de la vie,
Dans l'extase, viens à moi.

Chant de l'Alchémie



Sur des ailes dorées enflammées,
L'alchémie écarlate s'élève.
Rouge comme la rose de son coeur,
Et le ventre de la création.



Dea Orea
Ela... Dea Orea. (Viens, belle déesse)

Chant de la Mère des Moissons



Déméter,
Mère Déméter,
Déméter Déesse
Du grain doré.



Le pouvoir de la Reine
Le pouvoir de la Reine s'élèvera,
S'élève, s'élève en moi,
Dans une lumière argentée elle s'élèvera,
Dans la magie, son esprit court librement.

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12247
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que les compagnons d'Eleusis?

Message par Dandolo le Jeu 10 Déc 2009, 20:22

Prières adressées à Hécate

Prière de la Permanence, adressée à Hécate et Perséphone



O
Hécate, Déesse dans les cieux, Déesse sur la terre et Perséphone aux
enfers, O Mère des ombres, reine suprême de l'armée des morts ne lance
pas contre moi tes légions, O Hécate fait plutôt qu'elles me servent. O
triple Hécate, grande déesse qui procède aux enchantements, que ta
divinité vienne à moi, que ta puissance m'environne, le ciel n'en sera
point offensé !
Impermanence - tout est impermanence. La queue se
dresse pour retomber ; la femme ne s'emplit que pour se vider en une
convulsion qui ébranle le monde; la poétesse croît et ne devient voix
que pour perdre cette voix quand la mort la saisit. Hécate je viens à
toi au milieu des larmes, des abandons, des vents hurlants. Autour de
mon cou, je noue les herbes de la sorcière pour exorciser
l'impermanence, notre lot commun.
O Hécate, apprends-moi à louer la
dépossession, la mort et la fugacité de tout - car avec ce flux je sais
que coulent tes bienfaits.

Prière de Sappho à Hécate



Viens ! O viens !
Le chemin de la Lune s’ouvre devant toi,
De ton royaume inviolé,
sombre comme les abysses marines
Approchent les loups pour entourer tes carrefours
Et tes familiers sauvages, en sarabande féroce
Dansent maintenant à nos cotés .
Viens comme un feu brûlant aussi fort
Qu’une étoilé martelée par la puissance des vents
Viens, O viens !
Impénétrable guide du Monde d’en-dessous
Toi, de l’antique sagesse
Noire comme la nuit, Rouge comme le sang
Sage comme le temps, éternellement présente
Hekate !
Toi qui brandis le miroir des âmes
Gardienne de la Porte Noire de L’Oubli
Toi dont l’œil acéré perce toute obscurité
Viens et calme les peurs
De ceux qui sont tes enfants !
Dans le silence létal de la Lune Noire
Dans les pleurs de toutes les passions
Dans les hurlement de la vie sauvage
Hekate ! Investis-moi de ta présence
Viens et puissent les Ténèbres
danser dans ta Lumière !

Prière adressée à la Triple Hécate



Hecate, Toi Mère de la Puissance
Déesse de la magie, des tempêtes, de la nuit.
Demoiselle de La Lune, Mère et Aïeule
Dispensant la justice de ton trône élevé
Observe maintenant de ton œil perçant
Comme ton palais de Lune glisse dans le ciel
Toute la vie de la Terre
Sélectionne, pèse et mesure
Accorde nous la sagesse sublime
Révèle nous les secrets du temps
Aide nous à séparer la vérité du mensonge
Ecoute s'il te plait nos pleurs
Hecate, Toi mère de la Puissance
Déesse des Carrefours, Porteuse de la Torche
Demoiselle de la Lune, Mère et Aïeule
Descend sur nous de ton trône élevé
Marche vers nous et révèle nous maintenant
Les Mystères de ton œil brillant
Le passé, le présent et le futur se mêlent
Laisse nous sentir la montée de ta Puissance
Accorde la guérison à cette terre,
Révèle les chants des pierres de granit
Aide nous, renforce nous, dans notre résolution
De bannir tout haine, laisse la se dissoudre
Hecate, toi Mère de toute Puissance
Déesse de l'Amour, dispensatrice des Visions
Demoiselle de la Lune, Mère et Aïeule
Installée sur ton trône élevé
Donne nous la connaissance, nous qui par choix
Avons décidé d'écouter ta Voix
Aide nous à répandre la sagesse, la vérité, l'Amour et la Lumière
Pour sauver notre terre de sa destruction
Nous suivons ta voie pour accomplir
" Si tu ne blesses personne, fais ce que tu veux "
Aide nous à grandir en te servant
Comme nous le Voulons, Que cela Soit !
Hecate, Mère de la Puissance
Drapée de splendeur, belle, brillante
Demoiselle de Lune, Mère et Aïeule
Brille vers nous de ton trône élevé.

Prières adressées à Artémis


Invocation d'Artémis



Déesse aimante à l'arc puissant !
Déesse aimante aux flèches acérées !
De tous les chiens et de toutes les chasses
Toi qui t'éveilla dans le paradis étoilé
Quand le soleil était plongé dans le sommeil
Toi dont le front s'orne de l'astre lunaire
Toi qui préfère chasser dans les ténèbres
Que lorsque le jour est éclatant
Avec les nymphes à travers le son
De ta corne de chasse. Toi chasseresse et
Très puissante : Je te prie
Pense , même ne serait ce qu'un instant,
A nous qui te vénérons et te louons!

Conjuration d'Artémis



Je n'ai pas pétri le pain avec le sel
Je n'ai pas cuit le vin et le miel
J'ai pétri le corps, le sang et l'âme
L'âme de la grande Artémis, elle qui n'aura
Ni paix ni repos, et sera en cruelle souffrance
Jusqu'à ce qu'elle m'apporte
Ce que je demande, ce que je désire le plus
Je lui demande du plus profond de mon cœur !
Et si cette grâce m'est accordée, O Artémis !
En ton honneur je tiendrais cette fête
Fête où le vin s'écoulera de la coupe profonde.
Nous danserons et sauterons sauvagement,
Et si tu nous accordes cette grâce que je requiers
Enfin la danse deviendra sauvage, les lampes
S'éteindront, et nous nous aimerons librement !

Prières adressées aux Déesses de la Lune


Prière à Séléné, Hécate, Artémis



O toi Belle
Dame de Lune
Vierge Artemis
Mystérieuse et
Qui porte arc
Et carquois splendides
Avec d'élégantes flèches
Faites d'argent resplendissant
Sœur d'Apollon
Et fille de Zeus
La plus mystérieuse des Femmes,
Mystique et
Toi qui est Selene en haut
Croissante dans le ciel
Et Hecate en dessous
Décroissante dans un soupir
Et Artemis sur la terre
Protégeant les naissances
Toi triple Déesse
De la Lune sans Age
Dame des nocturnes
Et mystiques pâmoisons,
Vierge Artemis
Des plaisirs lunaires,
Reine admirable
De la nuit étoilée,
Amante de la jeunesse
Et gardienne de la Vérité
Prêtresse sacrée
Et vierge chasseresse
Puissante protectrice
Pleine lune dans les ténèbres,
Vierge sacrée,
Gardienne sacrée,
Déesse bénie
Du jardin des cyprès
Nous invoquons ton
Extase lunaire
Et nous invoquons ta
Transe mystique !
Nous invoquons ta
Souveraineté magique
Et nous invoquons tes
Conseils secrets !
Viens, O viens, Artemis
Toi lune aimée
Et emplis nous de ta
Merveilleuse et mystique extase !
Nous t'invoquons pour enrichir
Nos âmes de ton pouvoir,
Viens, O viens en cette
Heure sacrée !

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12247
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce que les compagnons d'Eleusis?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum