Manuel de protection rapprochée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manuel de protection rapprochée

Message par Dandolo le Lun 02 Nov 2009, 16:22

Stannis a écrit:Manuel sur la protection rapprochée dans les environnements principaux que sont parmi la foule (rp) et en terrain rural (rr)


I. Généralités sur la Protection des personnes …voire des biens :

Les différentes présentations classiques donnent une image erronée des métiers liés à la sécurité des personnes par la protection rapprochée, notamment avec le stéréotype de «l'armoire à glace» ou du parfait garde du corps armé. Cette époque là est révolue car le mode de recrutement de ces professionnels est uniquement lié à leur expérience et à leur formation, c'est-à-dire : au sérieux et au réalisme. L’Ordre du Saint Esprit, de par son sérieux comme de la réputation de loyauté de ses membres, doit inspirer la crainte (au fur et à mesure des missions réussies comme de part son histoire). Elle doit aussi inspirer le respect ce qui sera gage de dissuasion. Par ailleurs, la qualité de ses membres est également un atout plaidant pour la dissuasion.

La violence est omniprésente dans le monde, sous toute ses formes, touchant toutes les classes sociales et ce, quelque soit le contexte économique (éducatif, religieux ou racial). La violence et l'insécurité au quotidien concerne les violences physiques avec entre autre : le vol à la tire, le vol avec violence et/ou sous menace, l'agression et plus gravement encore : le grand banditisme ou voir les actions d’un groupe d’Etat ou d’un Ordre (jusqu’à l’embuscade RR contre un « homme a détruire, ce point présente un danger certain et montre le rôle essentiel du Renseignement, que l’on se place en protecteur ou en agresseur).

II. Les trois cercles

Il convient classiquement d’opérer trois distinctions en matière de protection rapprochée :

1/ celui qui va prendre des renseignements sur l’état général de l’environnement, son rôle s’apparente a un espion. Ses qualités sont curiosité, esprit de synthèse, bonne connaissance du terrain et « invisibilité » (dans la mesure où il se fond dans le paysage). On peut prendre l’exemple d’un membre de l’Ordre, agissant ou non sous un faux nom, se rendant en avance dans une ville et fréquentant les tavernes. Il y noue des « amitiés », sources d’informations, y glane des bruits ou des informations, voit qui est présent et permet de par ce qu’il va rapporter a sa hiérarchie de réaliser une enquête d’environnement. Ceci sera complété par les autres informations que le responsable de la mission aura récolté (par des membres de l’Ordre, des sympathisants, etc…).

2/ Celui qui fait le premier barrage. Son rôle s’apparente si l’on veut à celui d’un protecteur, cette fonction est en général occupée par des personnes dissuasives (ou discrètes selon l’environnement) mais en alerte perpétuelle. La mission première est de faire barrage en cas d’incident afin de permettre à ceux du second cercle d’agir. Classiquement, si incident il y a, ils vont au contact. Bien menée, leur action doit neutraliser le problème. D’un point de vue organisationnel, des tactiques doivent être élaborée en amont de la mission de façon à mobiliser les forces des protecteurs de façon graduelle. Il ne sert à rien, par exemple que les 10 protecteurs d’un dispositif se précipitent sur un incident de diversion qui aurait pu être juguler avec l’action de 2 protecteurs…et démunir ainsi un autre flanc.

3/ le deuxième cercle est composé de ce qui s’apparente à des gardes du corps. La mission de ce cercle est la protection par tous les moyens du « principal » (nom donné génériquement a celui qui est l’objet de l’attention, mais le « protégé » peut avoir aussi un nom de code, ce qui permet d’ailleurs des variantes avec un dispositif voyant, protégeant le faux principal, et le véritable dispositif, furtif, protégeant le vrai principal). Leur action se décline en fonction des évènements sous trois formes.

III. Les formes d’actions des gardes du corps

1/ ne jamais se décoller au sens prendre du « principal »de façon à déjouer, notamment dans une foule, un individu armé d’un poignard ou, en terrain clairsemé, de faire rempart de leur corps contre une arme de jet. Si, cette posture est rendue délicate par le contexte, une cérémonie par exemple, ils doivent se placer derrière immédiatement la personne à rotéger + sur les cotés ;e façon moins proche, si elle intervient en tribune.

Dans tout autre cas, elles sont à distance d’un bond, en entourant autant que faire se peut le principal. Si une ouverture est rendue impossible à couvrir pour les gardes du corps (tribune) les protecteurs tentent de boucher l’angle laissé ouvert du trou (pour gêner la vue de la foule) ou tente de le combler de façon a ce qu’aucune menace puisse en jaillir. Le rôle principal des gardes du corps dans ce contexte est de faire barrage par la force a tout malfaisant approchant, et s1 possible de neutraliser la menace.

2/ En raison de la graduation de la menace, si les protecteurs et les gardes du corps ne peuvent faire front, il appartient au responsable de la chaîne de commandement ou de son second (ils peuvent être protecteur, espion ou garde du corps) de décider, si la conjoncture est véritablement mauvaise, d’exfiltrer le protéger. A ce moment là, les tactiques d’exfiltrations prédéfinies entre en jeux : en général, le cas de figure le plus simple est soit les gardes du corps ont le dessus mais cela prend du temps et quelques uns emmènent le protégé, soit les choses tournent vraiment mal et un minimum de gardes du corps se sacrifient pour retenir la menace pendant que le maximum d’entre eux partent avec le protéger.(d’où la permutation possible protecteurs-gardes du corps, les protecteurs peuvent ralentir l’assaillant et les gardes du corps exfiltrer le principal).


Ouvrage écrit par messireogier

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12245
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum