Catharisme : entretien avec Marquisdefranchimont (source AAP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Catharisme : entretien avec Marquisdefranchimont (source AAP)

Message par Dandolo le Mar 12 Oct 2010, 09:20

09-10-2010 Le Catharisme, nouvelle religion ou simple mode ?

Saint Bertrand de Comminges (AAP) - L’AAP s’est récemment entretenue avec messire Marquis de Franchimont, diacre cathare et patriarche de la famille des Franchimont. Ce dernier a bien voulu répondre à quelques questions concernant le Catharisme. Il s’agirait d’une branche de l’Aristotélisme mais avec quelques différences, voyez plutôt de quoi il retourne.

AAP : Tout d'abord comment se caractérise le Catharisme ? Existe-t-il des rites ou des coutumes spécifiques ?

Marquisdefranchimont : Le Catharisme enseigne l'histoire de l'Oane, le fils de l'Architecte Créateur. Nous ne croyons pas qu'il faut nécessairement aller dans une église pour recevoir les louanges de l'Architecte. Il est partout, c'est pourquoi nous préférons faire nos messes et nos cérémonies à l'extérieur.

Les rites et les coutumes ne sont pas très différents de l'Église Aristotélicienne, la différence se fait dans la façon que la cérémonie est dirigée. Par exemple le mariage sous le rite d'Aristote s'appelle le Sacrement du lien d'amour et fait en sorte de lier deux personnes dans l'amour jusqu'après la mort.


AAP : Comment le catharisme se vit-il au quotidien ?

Marquisdefranchimont : Les Cathares sont principalement des cultivateurs et des pêcheurs. Nous chassons jamais pour nous nourrir. Le seul animal que nous pouvons tuer, afin de s'en nourrir. C'est le poisson. Nous mangeons la viande animale que des animaux qui sont morts de causes naturelles, car c'était la volonté de l'Architecte que cet animal trépasse pour nous nourrir.

Le Catharisme est une religion tolérante. C'est pourquoi que plusieurs de nos membres sont autant Cathares qu'Aristoteliciens. Nous sommes aussi non violents. Les Cathares ne prônent pas la guerre, mais le pacifisme et l'entraide.


AAP : Quelles sont les différences spirituelles et pratiques par rapport à l'Aristotélicisme ?

Marquisdefranchimont : Comme eux, les Cathares ne croient qu'en un seul être créateur. L'Église l'appelle soit le Créateur ou Dieu, pour les Cathares il s'agit de l'Architecte Créateur. Parfois on peut utiliser le Créateur ou le Dieu Créateur.

Comme nous enseignons l'histoire d'Oane, nos prières vont donc vers lui et vers sa femme Hunne, au même titre que l'Église fait ses prières à Aristote.

Contrairement à l'Église qui parle du malin, pour nous il s'appelle Razin. Il est aidé par sept ministres qui répandent dans le cœur des hommes, les pêchés capitaux; Asmodée est lié à la luxure, Azazel à la gourmandise, Bélial à l'orgueil, Lucifer à la paresse, Belzébuth à l'avarice, Léviathan à la colère et Satan à l'envie.


AAP : Ainsi pour vous, le prophète est Oane et non Aristote ?

Marquisdefranchimont : En fait on ne pourrait pas réellement considérer Oanne comme un prophète. Il est le premier fils du Créateur, le roi des hommes. Il est donc l'un des personnages les plus importants dans la création.


AAP : Vos divergences ne font-elles pas que vos relations avec l'Église "officielle" seraient mauvaises ?

Marquisdefranchimont : Il faut savoir que nous ne voulons entretenir aucune mauvaise relation avec l'Église, nous sommes prêt à les aider du mieux que nous pouvons. Bien sûr, nous sommes avant tout pacifiques et donc moins enclins à vouloir participer à leur guerre à caractère religieux.


AAP : Une autre question, ne craignez-vous pas que votre marginalité, si on peut utiliser ce terme, puisse être considérée comme de l'hérésie ?

Marquisdefranchimont : Malheureusement, seuls ceux qui se disent Cathares et qui quittent la voie de la vertu peuvent être considérés comme hérétiques et sont donc vus d'un œil mauvais par l'Église. Pour ce qui est de notre enseignement du Catharisme, il est déjà respecté par plusieurs hommes d'Église qui croient en notre enseignement et qui font tout leur possible pour nous laisser une plus grande place à notre religion et à notre Église. Pour finir, je crois que notre marginalité est plus à notre avantage qu'un inconvénient. Puisque nous savons utiliser cette marginalité pour le bien-être des communautés et nous faire connaître. De plus, l'Église Cathare vient de reconnaître son premier Ordre qui lui permettra de mieux protéger les familles et les villages.


AAP : Vous dîtes "l'Église Cathare vient de reconnaître son premier Ordre qui lui permettra de mieux protéger les familles et les villages." Pouvez-vous en dire un peu plus ? Qu'est-ce que cet ordre ? Un ordre militaro-religieux comme il en existe tant ?

Marquisdefranchimont : L'ordre a été créé au départ par mon arrière grand-père, François II de Franchimont. L'ordre à ce moment était fort et puissant, mais il ne pouvait devenir un Ordre royal et était donc obligé de servir l'Église. N'étant pas lui-même en faveur de certains principes de l'Église, il préféra mettre l'ordre aux services des hommes et des femmes qui rêvent de liberté d'échanger, de parler, d'acceptation des autres.

L'ordre défend les opprimés, les pauvres, les femmes et enfants abandonnés. Il défend fermes et villages contre le pillard. Protège la liberté des gens.

L'avantage de l'Ordre du Vert Bouc, c'est qu'il est constitué de cinq voies où les soldats peuvent exercer leurs talents.

On y trouve les voies de l'armée, du commerce, de la diplomatie, de la médecine et de la religion. Les soldats pourront y suivre un entraînement vigoureux tout en étudiant dans le domaine qui les intéresse, leur permettant de grimper les échelons et d'obtenir plus de responsabilités.

Probablement qu'il sera qualifié comme un autre ordre militaro religieux. A la seule différence, que son noyau central comprend les membres de la famille des Franchimont. Donc autant de Cathares que d'adeptes d'Aristote.


AAP : Vous avez dit " N'étant pas lui-même en faveur de certain principe de l'Église, il préféra mettre l'ordre aux services des hommes et des femmes qui rêvent de liberté d'échanger, de parler, d'acceptation des autres." l'Eglise serait-elle selon vous un frein à la liberté d'expression ou encore un exemple d'obstruantisme envers ceux qui seraient différents ?

Marquisdefranchimont : Pardonnez-moi cette correction, mais je me suis sûrement mal exprimé. Je voulais dire que mon arrière grand-père n'était pas lui-même en faveur de certains principes de l'Église. Mais pour répondre à votre question. Je crois en effet, que l'Église Aristotélicienne n'a pas toujours été en faveur d'échanges et d'acceptation. Il m'a été compté plusieurs histoires d'intolérances venant de la part d'Église.

Heureusement, se ne sont pas tous les hommes d'Église qui sont comme cela. Il en existe quelques-uns qui sont ouverts sur l'échange.


AAP : Ne pensez-vous pas que créer des ordres militaires ne dépendant ni du Roy, ni de l'Eglise, peut entraîner des dérives voire même du brigandage par ses membres ?

Marquisdefranchimont : Il faut faire attention. En effet, l'ordre ne dépend pas du Roy, mais dépend de l'Église Cathare. De plus, l'ordre possède ses propres lois et ses propres préceptes et tout membre qui serait pris à brigander ou aller à l'encontre des préceptes de l'ordre, serait traduit en justice pour haute trahison. Par contre, nous ne sommes pas à l'abri de l'erreur non plus, nous sommes des humains. Mais nous avons assez d'humilité pour accepter nos erreurs et les corriger.


AAP : Et enfin, votre ordre ne peut-il pas être considéré comme un bras armé du Catharisme et ainsi vous permettre de faire connaître vos croyances de façons plus ou moins illégales ?

Marquisdefranchimont : Votre dernière question est intéressante. Je commencerais par vous poser la même question, mais concernant la religion Aristotélicienne. Et la réponse serait oui, puisque pour entrer dans un ordre religieux Aristotélicien, les recrues doivent être baptisées. Il s'agit donc d'un moyen de faire connaître leur croyance.

"Selon l'article 3.1 Condition de recrutement au point a), il est écrit :
Tout homme ou femme peut postuler à l’Ordre. Si un postulant n'est pas baptisé il devra se tourner vers le représentant de l’Église Aristotélicienne ou vers un représentant de l'Église Cathare afin de remplir cette condition le plus rapidement possible."

L'ordre est reconnu par l'Église Cathare, puisqu'ils possèdent plusieurs principes en commun. Tous deux défendent la liberté du culte et l'ouverture sur les mondes. Tous deux s'entendent pour dire que tout le monde a droit à la sécurité et au bien-être pour vivre. Pourtant tous deux sont contre l'idée d'imposer une religion et surtout ils sont contre l'idée qu'une religion peut être meilleure qu'une autre. Différente, certes. Mais meilleure. Non.

Propos recueillis par Bisac, pour l’AAP

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12244
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum