Les animaux fantastiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:24

Animaux et peuples fantastiques dans le bestiaire médiéval


Animaux et peuples fantastiques

Le peuple fabuleux et merveilleux des hybrides qui décorent les marges des manuscrits ou illustrent les récits des héros et des grands voyageurs, invite le lecteur à pénétrer dans d'autres mondes. Certains d'entre eux sont définis plus nettement, tel le phénix, oiseau fabuleux qui renaît de ses cendres, est l'un des symboles de résurrection les plus répandus dans le monde. Le griffon, créature fantastique à tête, ailes et pattes avant d'aigle, corps de lion et, quelques fois, queue de serpent, associe le courage et la force du lion à la ruse et la vigilance de l'aigle. Le basilic, coq fantastique à queue de dragon ou serpent aux ailes de coq, serait né d'un œuf de coq parfaitement rond, déposé dans du fumier et couvé par un crapaud ou une grenouille.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:26


Faune : phénix

Barthélemy l'Anglais, Livre des propriétés des choses
France, Le Mans, vers 1445-1450. Traduction de Jean Corbichon
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 136, fol. 20

Le phénix, unique oiseau de son espèce, est un animal fabuleux, doté d'une longévité miraculeuse (cinq cents ans ou plus, d'après certains auteurs), qui a le pouvoir de renaître de ses cendres. Quand l'heure de sa fin approche, il se construit un nid d'herbes aromatiques, puis s'expose aux rayons du soleil et se laisse réduire en cendres. Trois jours plus tard, il renaît. Alors qu'il ne représentait, au début, que l'apparition et la disparition cycliques du soleil, le phénix est devenu rapidement un symbole de résurrection ; il incarne l'âme ou l'immortalité dans les différentes iconographies. Tout le Moyen Âge a vu en lui le symbole de la résurrection du Christ.
L'oiseau mythique évoque également le feu créateur et destructeur. Comme le soleil, le feu symbolise l'action fécondante. En consumant, il purifie et permet la régénérescence.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:27


Pays d'Égypte : phénix sur l'autel


Jean de Mandeville, Voyages (Livre des Merveilles)
France, Paris, vers 1410-1412. Illustré par les artistes de l'atelier du Maître de la Mazarine
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 2810, fol. 151

L'origine du phénix vient de l'oiseau sacré égyptien Benu ou Bennou, un héron cendré qui fut le premier être à se poser sur la colline originelle issue du limon du Nil. Il incarnait le dieu du soleil à Héliopolis et ses adorateurs racontaient qu'il n'apparaissait que tous les 500 ans.
On rapporte aussi que le phénix se nourrissait exclusivement de rosée et qu'il ramenait des herbes odorantes provenant de lointaines régions pour les poser sur l'autel d'Héliopolis, dans le but de les enflammer pour s'y réduire lui-même en cendres. Il renaissait trois jours plus tard. Il était associé au cycle quotidien du soleil et au cycle annuel des crues du Nil. De là vient le rapport avec la régénération et la vie.
Son plumage rouge est à l'origine de son nom : "phénicée" ou pourpre. Il a l'envergure d'un aigle, sa tête est surmontée d'une huppe écarlate, les plumes du cou sont dorées, il a les ailes rouges, la queue entrecroisée de plumes blanches et incarnadines et les yeux étincelants.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:29


Faune : le griffon


Barthélemy l'Anglais, Livre des propriétés des choses
Le Mans, vers 1445-1450. Traduction de Jean Corbechon.
BNF, Manuscrits, Français 136 fol. 21v

Le griffon est une créature fantastique à tête, ailes et pattes avant d'aigle sur un corps et des pattes arrière de lion : un hybride de deux animaux qui règnent l'un sur terre et l'autre dans le ciel. Au Moyen Âge, cette double nature a été diversement interprétée par la tradition chrétienne : tout d'abord considéré comme une incarnation du démon, le griffon est devenu le symbole de la double nature du Christ.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:31


Vision de Daniel : quatre bêtes

Beatus liebanensis, Commentarius in apocalypsin
Espagne, Castille, premier quart du XIIIe siècle
Paris, BNF, département des Manuscrits, NAL 2290, fol. 18v.

Dans son livre, le prophète Daniel décrit ses visions. Dans l'une d'elle apparaissent quatre bêtes qui sortent de la mer : la première était pareille à un lion avec des ailes d'aigle, et un cour d'homme lui fut donné ; la deuxième semblable à un ours, trois côtes dans la gueule entre les dents ; la troisième comme un léopard portant sur les flancs quatre ailes d'oiseaux ; et enfin la quatrième bête, terrible et effrayante, extrêmement forte, aux dents de fer et portant dix cornes. Ces bêtes correspondent à l'empire de Babylone, et aux royaumes des Mèdes, des Perses et d'Alexandre.

*vu également au dragon

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:32


Alexandre le Grand emporté par les griffons


Jean Wauquelin, Histoire d'Alexandre
Flandre, milieu du XVe siècle
BNF, Manuscrits, Français 9342 fol. 180v

Des griffons ont contribué à la gloire d'Alexandre le Grand en l'élevant au ciel. Lors de son ascension vers le soleil, le héros aurait utilisé des griffons comme attelage à sa nacelle, tel Apollon qui se servait de griffons comme monture. Pour les Grecs, les griffons sont les gardiens des trésors d'Apollon au pays mythique des Hyperboréens. Ils symbolisent la force et la vigilance autant que l'obstacle pour arriver au trésor.


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:34


Les griffons de Bactriane


Jean de Mandeville, Voyages (Livre des merveilles)
Paris, vers 1410-1412
BNF, Manuscrits, Français 2810 fol. 211v

Dans ses fabuleux Voyages en Terre Sainte et en Orient qu'il aurait commencé en 1322, Jean de Mandeville rapporte qu'en Bactriane (Asie centrale), il y a plus de griffons que nulle part ailleurs. Il précise : "Un griffon a le corps plus gros et plus fort que huit lions et plus de grandeur et de puissance que cent aigles. Il est capable d'emporter dans son nid un cheval et son cavalier, ou deux boeufs attelés à une charrue, car ses serres sont aussi longues que des cornes et ses ailes déployées paraissent des arbres".
Les griffons sont ici représentés face à un autre animal fabuleux, le centaure. Dans son texte, Mandeville signale en effet que la Bactriane est aussi peuplée de centaures.


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:35


Faune : griffon


Bestiaire
Grande-Bretagne, troisième quart du XIIIe siècle
Paris, BNF, département des Manuscrits, Latin 3630, fol. 77

Ce griffon représenté de façon traditionnelle tient dans ses serres un bélier. Il est le symbole de la force, il est aussi dit qu'il peut soulever un taureau dans ses serres, et même un éléphant. Marco Polo le décrit dans son chapitre sur l'île de Madagascar, en le comparant au roc, oiseau pouvant saisir un éléphant dans ses serres. Cette démonstration de force est un pur stratagème, le roc laissant ensuite choir sa proie sur le sol pour se nourrir de sa carcasse.


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:37


Esculape contemplant le basilic

Raoul Lefèvre, Histoires de Troyes
Belgique, troisième-quatrième quarts du XVe siècle
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 59, fol. 31v.

Esculape est à la fois le héros et le dieu de la médecine. Ses attributs sont : le serpent qui, en changeant de peau, semble se rajeunir lui-même ; le coq, qu'on lui sacrifiait, comme symbole de vigilance ; la coupe, destinée à renfermer la potion salutaire et la baguette, emblème qui rappelle le temps où les médecins n'étaient que des sorciers et des enchanteurs.


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:38


Peuples fabuleux et faune d'Éthiopie


Secrets de l'histoire naturelle
France, Bourges, vers 1428. Illustrés par le Maître de Marguerite d'Orléans
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 1377, fol. 27

"Éthiopie est une région qui est située vers la partie de midy, où il y a moult grant multitude de bestes venimeuses comme serpens, basiliques, grans dragons et aspics, et si y a des licornes et de toutes autres bestes cruelles à si grant abondance qu'il semble que ce soient fourmis qui sortent d'une fourmilière, tant y en a."


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:40


Lettre ornée : basilic

Seconde Bible de Saint-Martial de Limoges
France, Saint-Martial de Limoges, XIe et XIIe siècles
Paris, BNF, département des Manuscrits, Latin 8 (1), fol. 188

Un basilic richement coloré orne la première lettre du mot Verbum qui débute le livre de Michée, un des douze petits prophètes de la Bible.


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:41


La faune d'Égypte

Secrets de l'histoire naturelle
France, Bourges, vers 1428. Illustrés par le Maître de Marguerite d'Orléans
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 1377, fol. 20v.

"En Égypte la Basse repairent et vivent deux périlleux monstres et se tiennent voulentiers sur les rivages de la mer, qui sont moult crains et doubtez des habitans du païs, dont les uns ont nom hippotaures et les autres ont nom cocodrilles. Mais en la Haute, qui est vers Orient, repairent moult de bestes sauvages et venimeuses, comme leons, liepars, parides, trigides et basiliques, dragons, serpens et aspics, qui sont plaines de très périlleux et mortel venin."


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:43


Décor marginal : hybride


Guiard des Moulins, Bible historiale
France, Paris, premier quart du XIVe siècle
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 160, fol. 10v.

Un étonnant volatile à tête humaine encapuchonnée et aux pattes griffues orne la marge de cette Bible parisienne.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:44


Métamorphose des amis d'Ulysse

Boccace, Des claires et nobles Femmes
France, Paris, XVe siècle. Traduction anonyme
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 598, fol. 54v.

Circé, la magicienne, désirant garder le héros Ulysse près d'elle, jette un sort à ses compagnons qui sont transformés en porcs. Dans ce manuscrit, l'artiste anonyme a choisi de leur laisser une apparence humaine pour changer leurs têtes qui sont celles de porcs sauvages.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:46


Décor marginal : hybride

Guiard des Moulins, Bible historiale
France, Paris, premier quart du XIVe siècle
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 160, fol. 40

Tête humaine, ailes de chauve-souris, pattes griffues et longue queue poilue composent cet hybride menaçant qui décore la marge de cette Bible parisienne.


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:47


Péché originel

Queste del Saint Graal
France, Ahun, vers 1470
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 116, fol. 657v.

Les artistes de l'atelier d'Évrard d'Espinques ont choisi de représenter Satan tentateur en hybride à corps de serpent, "le plus rusé de tous les animaux des champs", mais portant une jolie tête féminine, reflet d'Ève, comme pour mieux la séduire.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Stephandra le Dim 27 Mar 2011, 12:48


Peuple des cynocéphales de Nicobar

Odoric de Pordenone, Itinerarium (Livre des Merveilles)
France, Paris, vers 1410-1412. Traduction de Jean le Long
Paris, BNF, département des Manuscrits, Français 2810, fol. 106

Dans l'île de Nicobar vivent des hommes et des femmes qui ont des têtes de chien. Et ces gens portent en coiffe un bouf d'or ou d'argent en l'honneur de leur dieu. C'est bien ainsi que les artistes de l'atelier du Maître de la Mazarine ont représenté ce peuple robuste et leur roi portant la pierre précieuse qui jette une "flambe de feu".

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux fantastiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum