CHAPITRE VINGT-HUITIÈME. AVANTAGES DE LA PRATIQUE DES ARMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CHAPITRE VINGT-HUITIÈME. AVANTAGES DE LA PRATIQUE DES ARMES

Message par Legrandalsacien1 le Dim 01 Mai 2011, 17:15

CHAPITRE VINGT-HUITIÈME.
AVANTAGES DE LA PRATIQUE DES ARMES


C'est avec le zèle du dévouement, invincible Empereur, que j'ai parcouru tous les écrivains militaires, pour réunir dans cet opuscule les préceptes relatifs au choix et à l'exercice des recrues, préceptes dont une application consciencieuse peut faire revivre dans l'armée les merveilles de l'antique bravoure. Non, la chaleur martiale n'a point dégénéré chez les hommes ; non, elle n'est point épuisée la terre qui a donné naissance aux Lacédémoniens, aux Athéniens, aux Marses, aux Samnites, aux Péligniens, ni même celle qui a engendré les
Romains ! N'a-t-on pas vu les Épirotes briller longtemps de l'éclat des armes ? les
Macédoniens et les Thessaliens, vainqueurs des Perses, porter la guerre jusque dans l'Inde
? Le Dace, le Mèse, le Thrace ont eu de tout temps une telle renommée guerrière, que les
traditions de la Fable fixent chez aux le berceau de Mars.
Il serait superflu de vouloir énumérer les talents militaires des diverses provinces, puisqu'elles sont toutes comprises sous la domination romaine. Mais le calme d'une longue paix a dirigé les uns vers les charmes du loisir, les autres vers les emplois civils. C'est ainsi que la pratique des exercices
militaires, d'abord négligée, puis abandonnée, a fini par tomber un jour dans l'oubli. Cette
situation, qui date du siècle dernier, n'a rien d'étonnant, si l'on songe qu'après la première
guerre punique, une paix de vingt ans et plus, en supprimant l'habitude des armes, plongea
dans un tel affaiblissement ces Romains, partout victorieux, qu'ils furent incapables, à la seconde guerre punique, de tenir tête à Hannibal. Après tant de consuls, de généraux, d'armées sacrifiées, ils ne parvinrent à ressaisir la victoire, qu'en possédant parfaitement la
connaissance des exercices militaires. Ainsi donc, choisissons et instruisons sans cesse des
jeunes gens ; d'ailleurs il est plus économique d'enseigner les armes aux siens que d'enrôler
des étrangers à prix d'argent

_________________
avatar
Legrandalsacien1
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 4176
Age : 42
Localisation : Sémur / Duché de Bourgogne
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum