CHAPITRE XVII. Du poste des officiers généraux dans une bataille.

Aller en bas

CHAPITRE XVII. Du poste des officiers généraux dans une bataille.

Message par Legrandalsacien1 le Dim 08 Mai 2011, 10:08

CHAPITRE XVII.
Du poste des officiers généraux dans une bataille.


Le général se place ordinairement entre l'infanterie et la cavalerie de la droite. C'est de là qu'il peut le plus aisément encourager ces deux corps ; donner ses ordres ; se porter partout où sa présence est nécessaire ; détacher de la réserve une troupe de cavalerie ; entremêlée d'infanterie, contre l'aile gauche de l'ennemi, pour tâcher de l'envelopper et de la prendre ensuite par ses derrières.

Le second officier général est au centre de l'infanterie, pour en affermir et en régler les
mouvements. Il doit avoir sous la main une réserve d'infanterie d'élite et bien armée, prête à
se former en coin, s'il est question d'enfoncer le centre ennemi ; ou en tenaille, pour opposer
au coin que l'ennemi lui-même aurait formé.

Le troisième officier général commande l'aile gauche ; il a d'autant plus besoin de courage et de précaution, qu'elle laisse plus de prise à l'ennemi ; c'est pourquoi, l'officier qui y commande doit tirer de sa réserve de bonne cavalerie et de l'infanterie légère, qui puissent, en étendant à propos leur aile, l'empêcher d'être enveloppée.

Les cris n'ayant été inventés à la guerre que pour augmenter dans l'ennemi l'horreur et la
frayeur que les coups causent naturellement, accoutumez vos soldats à ne crier que
lorsqu'ils en seront venus aux mains ; il n'y a que les lâches et les gens sans expérience qui
crient de loin

Vous trouverez plusieurs avantages à vous ranger en bataille avant l'ennemi. Le premier : de
dresser votre ordre tel qu'il vous plaira, sans crainte d'y être troublé ; le second, d'augmenter
la confiance de vos soldats, et de diminuer celle de l'ennemi. D'ailleurs, l'ennemi pourra bien

s'effrayer à la vue des dispositions que vous aurez faites pour l'attaquer ; enfin, en le prévenant par votre ordre de bataille, vous vous mettrez en état de le troubler dans le sien, et même de l'effrayer : or, c'est commencer à vaincre que d'étonner son ennemi, même
avant de le combattre.

_________________
avatar
Legrandalsacien1
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 4176
Age : 43
Localisation : Sémur / Duché de Bourgogne
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum