Une diaconesse de passage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une diaconesse de passage

Message par Neti le Sam 30 Juil 2011, 11:43

La jeune rousse passa le pas de la porte de la chapelle... Comme à chaque fois, quelque soit la prétention du lieu, elle se sentait toute petite. Il n'y avait personne encore, elle sourit, satisfaite d'avoir quelques minutes pour s'imprégner du lieu avant les salutations, les rencontres, l'organisation des détails et tout le toutim.

Elle fit quelques pas, qui résonnèrent des dalles aux voûtes, s'avança vers le bénitier et se signa. Traversant la chapelle, elle vint s'agenouiller devant l'autel, joignit ses mains et pria.


      Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
      Là où est la haine, que je mette l'amour.
      Là où est l'offense, que je mette le pardon.
      Là où est la discorde, que je mette l'union.
      Là où est l'erreur, que je mette la vérité.
      Là où est le doute, que je mette la foi.
      Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.
      Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
      Là où est la tristesse, que je mette la joie.

      O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
      être consolé qu'à consoler,
      à être compris qu'à comprendre,
      à être aimé qu'à aimer.

      Car c'est en se donnant qu'on reçoit,
      c'est en s'oubliant qu'on se retrouve,
      c'est en pardonnant qu'on est pardonné,
      c'est en mourant qu'on ressuscite à l'éternelle vie.


Neti resta quelques instants ainsi immobile, puis se redressa et s'installa sur un banc, en avant, et attendit en admirant l'architecture du lieu que l'on vienne l'y trouver.

_________________
Diaconesse sacristine de Tulle & oblate cistercienne.
avatar
Neti
Clerc de l'EA

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : SDF
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Stephandra le Sam 30 Juil 2011, 12:33

Prévenue de l'arrivée de sacristine Neti, la jeune femme, fils de trois mois en bras, arrive doucement à la chapelle, légère hésitation à y pénétrer, pleins de souvenirs lui remontent en mémoire, la jeune mère sourit, dépose un baiser sur le front du bébé et finalement prend une profonde inspiration et entre dans le lieux Saint.

Stéphandra aperçoit Neti face à l'autel assise sur un banc sûrement occupée à prier ou à s'imprégner de l'endroit, aussi elle entre à pas de loup et marche avec légèreté dans l'allée centrale, malgré sa précaution à ne point faire trop de bruit, un claquage de bottes résonne dans la Chapelle.

La jeune femme arrive à sa hauteur, reste debout et incline légèrement la tête accompagné d'un sourire


Bonjorn ma soeur, je suis Stéphandra épouse de Dandolo, mon époux ne devrait point tarder à nous rejoindre, je vous souhaite la bienvenue !


_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Neti le Sam 30 Juil 2011, 18:36

En entendant les bruits de pas, la sacristine se lève et salue la jeune femme. Elle était toujours surprise, malgré tout, de voir combien de femmes faisaient le choix de porter les armes, de livrer bataille par la force... Donner la vie et la mort... Curieux paradoxe... Elle remit à plus tard ses digressions philosophiques sur la féminité et s'avança vers son hôte.

- Enchantée Dame Stephandra et merci pour votre accueil. Angeline m'a brièvement parlé de vous.

Son regard glissa sur l'enfançon dans les bras de sa mère et un sourire attendri se dessina sur les lèvres de la religieuse. Elle avait beau avoir droit à une vie de famille comme tout clerc laïc, la vie, elle, n'était pas du même avis et mettait à nouveau sa famille à elle à l'épreuve... Pas d'enfant dans l'avenir proche de la diaconesse, à son grand dam. C'est justement ce moment de réflexion que le nourrisson choisi pour s'éveiller et signaler sa présence par quelques gazouillis.

- Félicitations pour ce beau bébé. Comment s'appelle-t-il ? ou elle ?

_________________
Diaconesse sacristine de Tulle & oblate cistercienne.
avatar
Neti
Clerc de l'EA

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : SDF
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Stephandra le Sam 30 Juil 2011, 18:53

Échange de politesse rapidement fait, la jeune femme détaille du regard lentement la diaconesse, défaut professionnel d'un capitaine de la garde royale sûrement, nope là simple curiosité de femme, car Stéph reste bien malgré tout une femme, d'ailleurs certaines lui reprochent son côté papillons et fleurs bleues...

Joshua gazouille en jouant des cheveux de sa mère comme il aime à le faire, Stéphandra remonte légèrement sa main le long de son dos et répond à la sacristine


Ahem, il se prénomme Joshua Paolo David, ce qui étymologiquement signifie Dieu aidera le petit chéri... Courte pause et large sourire C'était pas voulu mais je trouve cela si joli, nous le prénommons usuellement Joshua.

Regard allant de l'enfant à la sacristine, puis reprend

D'ailleurs j'avais vu avec Monseigneur Vanwolk pour le baptiser, il était d'accord mais il semble être occupé ailleurs... Nous nous demandions avec Dandolo, si vous pouviez vous en charger.

Ce baptême est important aux regards du couple, tous deux sachant qu'en grandissant Joshua devra refaire le nécessaire pour être Aristotélicien, ils souhaitent que ce soit fait dès son plus son âge, ne sachant ce que la vie peut réserver comme surprise.

Stéphandra en a auparavant parlé avec sa soeur Angeline, pas question de sabrer la fête de l'amitié aristotélicienne de sa soeur.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Neti le Sam 30 Juil 2011, 19:15

Elle ne pu s'empêcher de sourire franchement à l'explication étymologique. D'habitude peu encline à la bénédiction spontannée, elle posa pourtant sa main sur le front de l'enfançon.

- Joshua, puisse notre Seigneur te garder sous sa protection et veiller à ce que tu t'épanouisses dans l'Amour et dans Sa Lumière. Bénis sois-tu petit homme.

Sa voix s'était faite douce, presque murmure... Elle releva les yeux vers Stéphandra.

- Et bien, le baptême d'un enfant en bas âge a quelques particularités, par rapport à celui d'un adulte, qu'il faudra que je vous dise à vous et à votre mari mais sur le principe, je serais enchantée d'officier. Il me faudra par contre une autorisation de Mgr Vanwolk puisque je ne suis autorisée qu'à baptiser Angeline icelieu...

Voyant que vous n'avez pas d'aumônier, je pensais justement proposer à votre époux de rester quelques jours, au cas où d'autres souhaiteraient bénéficier de la présence d'un clerc...

_________________
Diaconesse sacristine de Tulle & oblate cistercienne.
avatar
Neti
Clerc de l'EA

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : SDF
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Stephandra le Dim 31 Juil 2011, 12:35

- Joshua, puisse notre Seigneur te garder sous sa protection et veiller à ce que tu t'épanouisses dans l'Amour et dans Sa Lumière. Bénis sois-tu petit homme.

Frissons parcourant le corps de la jeune mère, impression étrange et comme un soulagement pour son fils de voir faire et écoute les mots dit suavement à l'enfant, Stéphandra sourit et regarde avec gratitude la sacristine, l'écoute aussi avec attention et opine légèrement du chef à ses propos.

Entendu, je vous laisse donc prendre contact avec Monseigneur Vanwolk à ce sujet et vous en remercie grandement.

Stéph n'a aucune idée des particularités d'un baptême pour un enfançon, mais fera le nécessaire pour que tout se passe au mieux, ensuite elle sourit à la proposition que la sacristine compte faire à son époux, mais de cela, la jeune femme ne peut parler, cela ne dépend aucunement d'elle.

Oui...Je comprends, mon époux ne devrait pas trop tarder...

David devait certainement être encore à son donjon, occupé, affairé, mais elle sait qu'il fera rapidement pour les rejoindre, trop de choses lui tiennent à coeur, notamment le baptême de leur soeur et celui de son fils également.

La sacristine lui fait bonne impression, toujours ce souvenir de leur mariage où les officiants avaient voulu fuir la cérémonie, Stéphandra a déjà été rassurée avec leur confirmation de mariage officié par la sacristine Ladyemeraude, et quelque chose lui plait dans cette femme ici présente, une forme de confiance opère déjà, aussi elle sourit sincèrement à Neti.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Neti le Lun 01 Aoû 2011, 01:39

Elle perçu le trouble et la reconnaissance de la jeune maman et lui sourit. Comment aurait-on pu souhaiter autre chose à un petit être, à une vie tout juste accordée par le Très Haut ? C'est dans ces moments là qu'elle se rendait compte de sa mission de guide et de porte-parole... qu'elle se rendait compte aussi que ses mots avaient parfois un échos plus fort qu'elle ne se l'imaginait...

- Ne vous en faites pas, j'ai tout mon temps. Je suis au chaud, sèche et le lieu est agréable, bien que je ne sois que très peu coutumière des ordres de chevalerie.

Voire même, pas du tout. Ayant fait vœu de ne pas porter d'arme, elle se serait sentie bien loin de son élément s'il n'y avait eu cette chapelle. Mais la curiosité - voui voui, elle aussi, c'est bien une femme - l'avait encore une fois poussée à passer le pas d'une porte qu'elle ne connaissait pas : celui d'une aumônerie militaire. Bon, là elle ne risquait pas grand chose, elle n'était là que pour une - ou quelques - cérémonies mais sait-on jamais de quoi l'avenir sera fait ?

- J'imagine que votre époux doit être bien occupé... Et puis, j'suis arrivée bien en avance, c'est de ma faute... J'comptais pas l'interrompre ou déranger qui que ce soit. J'aurais dû m'annoncer...

Ayant elle même une mairie et une paroisse à gérer, elle imaginait trèèèèèès bien combien il pouvait être occupé...Et flûte ! Il faudra encore qu'elle aille confesser cette curiosité qui lui fait oublier la politesse... Grumpf. Noooon ! Pas la pénitence en corvée de latrines... *Petite voix sadique dans sa tête* Héhé ! Fallait y penser avant !

- Dites... Combien de frères et sœurs compte votre ordre ?
Et... Ça fait longtemps que vous n'avez plus d'aumônier ?


Elle retint le flux des questions qui fusaient dans sa tête, se rappelant qu'elle aurait tout le temps de les poser au gré de ses rencontres sans qu'il ne soit besoin d'accabler cette sympathique hôte de ses questions de curiosité.

_________________
Diaconesse sacristine de Tulle & oblate cistercienne.
avatar
Neti
Clerc de l'EA

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : SDF
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Stephandra le Lun 01 Aoû 2011, 10:45

La jeune mère sourit aux propos concernant la Chevalerie, l'ordre ferait donc si peur aux personnes extérieures? Pourtant Stéphandra n'a jamais agit que pour la sécurité du royaume, comme tous ici et si elle en a occit certains ce n'était quand mode défensive, jamais elle n'a tué ou blessé pour le plaisir, elle ne tient d'ailleurs pas un tableau de chasse et prie aussi bien pour ses amis et pseudos ennemis, car on peut être ennemis pour une cause et allié pour une autre, cela, elle l'a appris au fil du temps.

Le code de la chevalerie allant dans le sens de l'amitié Aristotélicienne, Stéph ne se sent nullement mal à l'aise, elle se souvient encore des mots prononcés lors de son serment à l'ordre "Devant l'assemblée de mes frères et soeurs, sous le regard du Très Haut, mue par la pensée d'Aristote et éclairée par les lumières de Christos, je viens prêter le serment de servir l'Institution de l'Ordre Équestre du Saint Sépulcre et, par là-même, la Couronne de France...................Par ma compassion et mon dévouement je soutiendrai le pauvre, la veuve et l’orphelin qui seuls, ne peuvent se défendre face aux agressions des scélérats de ce siècle. Par ma présence, j'accompagnerai et protégerai les voyageurs qui arpentent les routes du Royaume de France et partout où je m'installerai, ils trouveront un refuge lorsqu’ils seront dans le besoin..........Dans cette recherche perpétuelle du don de soi, j'ai trouvé l'Ordre Équestre du Saint Sépulcre et c’est de par cette vertu que je perdurerai au long des temps. Deus lo vult!"

C'est donc toujours sereine qu'elle appréhende les situations, ne sortant jamais l'épée pour le plaisir mais toujours dans la quête du bon droit.

Nouveau sourire aux mots concernant son époux


Dandolo est certes toujours fort affairé, mais je suis certaine qu'il viendra converser avec vous avec plaisir , de plus, votre arrivée avancée, me permet si j'ose dire de pouvoir faire vostre connaissance et me donne l'occasion de discuter avec vous , ce qui me ravit.

On la dit parfois hermétique et peu sociable, certes probablement parce qu'elle a grand mal à accorder sa confiance, mais là cette femme a déjà sa confiance étant une femme d'église et le geste qu'elle a eu envers son fils ne fait qu'affirmer pour la jeune mère que cette sacristine n'a rien à voir avec celle qui l'a marié en décembre. Vient les questions, Stéphandra sourit, combien sont ils exactement à l'oss? Hum hum... Elle sourit car certains ordres refusent catégoriquement de donner ce genre d'informations alors qu'eux cela ne les dérange pas franchement.

Bien, nous sommes en tout une bonne trentaine si je ne m'abuse, le chiffre exact, mon époux serait plus à même de vous le donner, je dirai trente sept... Mais je ne tiens pas les fiches à jour si je puis dire...

Légère grimace quant à la seconde question, bah vi !

En fait...Il me semble que nous ayons plus d'aumônier sur place depuis fin novembre, début décembre, mais soeur Ellya devait prendre le relai en attendant, j'avoue que depuis nostre mariage ayant eu lieu le seize décembre, je ne l'ai pas revue... Je trouve cela triste de ne plus avoir de messe ou autres... Cette chapelle est magnifique et devrait pouvoir recevoir plus de vie qu'actuellement, c'est à mon grand regret que je le déplore.... Il semble que Soeur Ellya ait des craintes à venir ici... Pourtant, nous ne mordons pas... M'enfin je ne puis gérer les états d'âmes des uns et des autres...

Esquisse de sourire, oui souvent elle a dit à David qu'elle trouvait tristounet de ne point pouvoir avec d'office en leur chapelle, elle en hésite même à y venir prier, allant se recueillir en d'autres endroits. Joshua remonte ses mains et joue sur les lèvres de sa mère pendant que celle-ci parle, ouvrant de grand yeux éveillés et souriant à la voir quand une fois terminé, Stéphandra fait mine de lui croquer les doigts.

A-t-elle répondu aux questions comme le souhaitait la sacristine ou pas? La jeune femme lui sourit et s'attend à d'autres questions, si la jeune femme ne connait pas les ordres de Chevalerie, nulle doute qu'elle en a un paquet de questions à poser et Stéph trouve cela normal, un Chevalier n'est pas une bête curieuse, il reste un homme comme les autres avec des valeurs irréprochables.

_________________
avatar
Stephandra
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Féminin Nombre de messages : 16007
Localisation : A ses côtés
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Dandolo le Lun 01 Aoû 2011, 21:36

Des temps troubles... Comme une ombre noire qui s'étend sur le Royaume... Des signes se sont faits qui pourraient troubler les plus superstitieux: la mort de Sa Sainteté, celle de leur Souveraine... Mais toujours entre deux nuages, la lumière qui se fraie un chemin, la présence du Très Haut réconfortante qui vient caresser leur joue d'un geste tendre venu de son Pardadis Solaire et une espérance bleutée que l'on aperçoit entre la grisaille, bleue comme le champ d'azur où poussent les lys de la Royauté...

Et la quintessence de l'espoir ne se matérialise-t-elle pas dans le coeur des Hommes dans la vision de leurs enfants? Ou dans les regards de leurs confrères, surtout quand s'adjoint à leur Amitié le partage d'une même Foy et un lien indéfectible que sacralise le Baptême et l'entrée dans la Communauté des Fidèles... ?

Bref, en cet instant, le pieu Grand Maitre, quoique au prise avec quelques soucis bien plus terre à terre et fort éloigné des préoccupations extatiques d'un Croyant tout entier dévoué à son Dieu, trouve plaisant de faire pause en ses affaires pour se diriger vers la Chapelle de l'Ordre y retrouver la Clerc invitée et son épouse... Et le fils qu'il a eu de cette dernière, encore tout frêle enfant mais déjà la fierté du Preux qui pêche là par orgueil, mais chut!

Le Grand Maitre entra dans l'édifice religieux, bien calme depuis la dernière visite de leur Evêque.

Soeur Neti est bien auprès de Stephandra. Il s'approche des deux jeunes femmes, s'incline devant la Sacristine.
Ma Soeur... Se porte encore plus près de sa compagne à qui il vole furtivement un baiser... Mon ange... Trahissant ainsi par avance son identité mais David revient vite à l'attention de la représentante de l'Eglise Aristotélicienne pour faire bonne mesure d'hôte courtois. Je suis le Chevalier David Dandolo de Pola, Grand Maitre de l'Ordre à qui cette Chapelle est dévolue... Et présentement ravi votre présence icelieu.

_________________
Fantôme et admin. Comment cela, je mélange? Sifflote
avatar
Dandolo
Dans l'autre monde
Dans l'autre monde

Masculin Nombre de messages : 12245
Localisation : Pas très loin du Très Haut
Date d'inscription : 23/01/2009

http://emthra.forumzen.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Neti le Sam 13 Aoû 2011, 01:06

C'est pas vraiment qu'elle ait peur. Ca non. Ni même qu'elle ne soit pas rassurée, elle sait qu'elle ne craint pas grand chose entre les murs de la citadelle. C'est plutôt qu'elle ne connait pas et que, par principe, elle n'est pas du tout porté sur ce qui est source de violence, qu'il s'agisse d'attaquer ou de se défendre, d'armée ou d'ordre royaux... Mais depuis quelques temps, ça la travaille... Son chemin ne cesse de la ramener à l'aumônerie, ce que c'est, ce qu'on y fait, comment le définir, quelques en sont les attributions, les missions, les possibilités, les limites... Tout s'agence comme si là était sa voie. A chaque fois qu'elle croit l'avoir écarter, ses pas l'y ramènent... Et bien que l'idée la déstabilise, renverse ses préjugés, elle ne voudrait pour rien au monde contrarier les dessins du Très Haut. Alors elle s'intéresse. Elle n'y connait rien mais elle s'intéresse. Laissant son habituelle curiosité sauter du coq à l'âne.

Elle ne doute pas de leur foi à tous. Et elle n'est pas là pour juger. Elle est là pour construire, non pour détruire. Mais ça, il faut du temps pour tous le comprennent. Et de la patience. Elle n'en manque pas. Les questions surprennent, dérangent et elle le perçoit.


Veuillez m'excuser, il n'y a là que curiosité pour ce que vous faites et dont j'ignore tout... Je n'avais pas l'intention que mes questions dérangent... Y'avait pas de sous-entendu, pas de question piège, rien de tout ça. J'suis plutôt du genre direct.

Puis la lumière qui perçait par l'entrée de la chapelle révéla l'arrivé du Grand Maître. Neti se tut quelques instants jusqu'à ce qu'il arrive. Elle le salue en inclinant la tête et lui sourit.

Messire...

Soyez certain que je suis également ravie et honorée d'être là d'être là.

Je m'enquerrais, il y a quelques instants, au près de votre épouse du nombre d'âmes faisant vivre cette citadelle et je me demandais s'il en était d'autres, mis à part pour votre enfançon, qu'un baptême ou toute autre cérémonie intéressait... puisque je suis là, et que cette chapelle vit de silence depuis un moment déjà, autant en profiter. Enfin, si cela vous convient bien sur et si Monseigneur Vanwolk m'y autorise.




[Désolée pour le retard, j'ai été un peu débordée...]

_________________
Diaconesse sacristine de Tulle & oblate cistercienne.
avatar
Neti
Clerc de l'EA

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : SDF
Date d'inscription : 19/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une diaconesse de passage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum