Reconnaissance de l'exorcisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reconnaissance de l'exorcisme

Message par Archibabel le Ven 07 Juil 2017, 11:29

Avant de commencer ce traité, il est bon de rappeler ceci :


  • si on a une Foi inaltérable, une confiance absolue en Dieu, les démons ne peuvent rien! Si la Foi est inaltérable, les démons ne peuvent pas nous posséder. Dieu est le Tout-Puissant. Il ne nous laissera pas seuls dans les ténèbres. Il est donc rare de voir un membre du clergé possédé, car l’amour du Très-Haut prenant toute la place possible dans le cœur du moine, du prêtre, ou du simple fidèle, le démon ne trouvera pas suffisamment d’espace pour lui-même se cacher.
  • Si la Foi est vacillante ou fragile, les démons peuvent alors nous posséder. Ils profitent de notre faiblesse mentale. L’enfant et l’impie peuvent donc être plus facilement corrompus. Le baptême du très jeune enfant et de l’impie permet de les protéger.


Comprendre

Un démon ou un esprit maléfique peut-il entrer comme bon lui semble dans une personne ?
faut-il avoir été sous influence de la magie (comme certains témoignages l'indiquent) ou sous un mauvais sort, ou tout simplement dans une mauvaise passe et donc en période de faiblesses (fatigue, maladie, dépression, coma etc... ? ) pour se faire posséder ?

Pour cela l’introduction a en partie répondu. Un esprit n’entre que si on le lui permet. Cette permission se trouve dans la fragilité de la foy. De la même manière que pour les pays qui sont en perpétuelle guerre oublient la vraie foy. Un démon n’attend pas que l’on ait jeté un sort. D’ailleurs il n’y a pas de témoignage probant permettant de le croire, cependant celui qui croira jeter un sors sera bien plus facilement possédé et cela pour plusieurs raisons : Il aura renié la parole divine du Très-haut (même si cela n’est qu’un instant court, le démon pourra posséder le corps ; il ne suffit que d’un soupçon d’oubli de ce qu’est la lumière, pour que les ténèbres prennent place. La maladie n’est pas toujours symptôme ou cause de possession ; parfois ils sont simplement la marque que le Très-Haut teste votre foy.

Il y a pour résumer, trois sortes de personnes victimes de possession.
1° Les personnes qui, imprudemment, ont fait du spiritisme ou de la magie sans savoir ce qu'elles touchaient et laissent donc la place dans leur cœur pour le démon.

2° Les personnes qui sont victimes d'un sort, d’un oubli passager ou perpétuelle de la parole du Très-Haut.

3° Les fidèles, qui ont une grande foy mais qui, ayant subi toutes les tentations et étant restés humbles, attirent la colère du démon jaloux. Mais cela a déjà été expliqué dans le traité intitulé «Les Praenomens» et cela est très rare.

Reconnaitre

les symptômes de la possession reconnaissable:

-Parler ou comprendre une langue inconnue (glossolalie)
-De même, parler tout seul (aussi bien en langue inconnue, qu’en Latin ou en Français).
-Le blasphème répété. (Attention à ce point qui ne prête pas toujours à possession mais à hérésie).
-Découvrir les choses éloignées et secrètes (voyance).
-Faire montre d'une force inexplicable par l'habitus physique de la personne considérée (psychokinèse).
-La capacité à se mouvoir dans les airs (lévitation).
-Des zones d'anesthésie, des points du corps anormalement insensibles à la douleur, de quelque nature qu’elle soit.

Que faire?

Si celui qui soulève les soupçons de possession est calme:
Deux étapes et dans cet ordre très précis:
Prier - faire appel à un Exorciste via le curé ou l'évêque.

Si celui qui soulève les soupçons de possession est violent:
Trois étapes et dans cet ordre très précis:
L’attacher - prier - faire appel à un Exorciste via le curé ou l'évêque.

A ne pas faire?

-Faire un exorcisme soit même
-Bruler le possédé.
-Faire appel à un sorcier
-Laisser faire le temps

Ces trois actes ont tendance à aggraver les choses. Les deux premiers brulent le corps mais libèrent le démon qui s'empressera de reposséder un autre corps
Le troisième aggrave car faire appel à la sorcellerie fait oublier la foy et permettrait d'autres démons de posséder d'autre corps.
Le dernier ne ferait que permettre aux démons de gagner en puissance et finirait pas laisser de graves séquelles voir tuer le posséder lors de l'exorcisme.

Comment l'éviter?

Se faire baptiser, Prier, Aller à l'église, participer à des œuvres de charité, se confesser régulièrement, le jeune et le pèlerinage et tout autre preuve de l'amour inconditionnel envers le Très-Haut.
Surtout ne pas s’approcher des cas de facilitation des possessions ; sorcellerie, médire le Très-Haut, etc.

Fait par Minlawa


_________________
avatar
Archibabel
Chapitre
Grand Prieur
ChapitreGrand Prieur

Masculin Nombre de messages : 1438
Localisation : Brest, au bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum