Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RP uniquement Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Message par Eamon_O_Sullivan le Lun 28 Aoû 2017, 17:04



J'étais un peu étourdi par le bruit de la salle et le génépi, dans une moindre mesure. Mais il me fallait reconnaître que jamais, au cours d'une réception, j'avais éprouvé autant de bien-être.
Mais, à présent que mon "heure de gloire" était passée, il me fallait m'occuper de mon fidèle compagnon, il devait trouver le temps long, le pauvre !

Je retrouvai Scath, sagement occupé à brouter l'herbe d'un talus, avec le souvenir proche de cette réception tourbillonnant dans me tête.

Par Lug ! Je réalisais soudain que ma vie était désormais engagée dans la voie de la Chevalerie... enfin !

J'en avais fait du chemin depuis mes premiers désirs puérils de devenir Chevalier... Peu avant de franchir le Rubicon, j'étais encore prêt à renoncer à ce rêve. Mais je ne cherchai pas à comprendre ce qui m'avait décidé. Je mis cela, très prosaïquement sur le compte de la maturité.
Sans presque m'en rendre compte, je m'étais approché de Scath et enlaçai son encolure en un geste familier. Le bel animal émit un léger hennissement de joie à ce contact.
-Tu es content de me revoir "old chap" ?... Ben, moi aussi ! lui murmurai-je en le flattant affectueusement.

- Je vais t'emmener à tes nouveaux quartier mon ami. Tu verras, tu seras bien ici... J'y veillerai.


Je n'avais aucun doute à ce sujet, mais la douceur de ma voix lorsque je lui parlais ainsi avait le don de l'apaiser.
Souplement, je l'enfourchai et, d'une allure tranquille, le dirigeai vers les écuries.
A mesure qu'on se rapprochait, on percevait de mieux en mieux des hennissements. Scath dressait les oreilles. Il se mit à souffler, puis émit, à son tour, un hennissement sonore comme pour signaler son arrivée.
Je me mis à rire en lui flattant l'encolure :

-  Hahaha...On dirait que tu es attendu, brigand... Tu vas surement affoler les jolies juments du cheptel... Vil coquin, va !


Je plaisantais, mais au fond, j'avais quelque crainte que tout ne se passe pas au mieux avec l'étalon. Oh, non pas que j'eusse quelque doute quant à la compétence des palefreniers. Non... C'est de Scath que je me méfiais !
Ce vieux forban avait, en réalité, un caractère de cochon ! Il faut dire qu'il avait des excuses vu les circonstances qui me poussèrent à m'en rendre acquéreur. J'espérais voir Shao pour lui faire part de mes inquiétudes et lui conter l'histoire de ce cheval hors normes... Volontairement, je ralentis le pas, espérant voir se pointer la Maréchale... Elle comprendrait, j'en étais certain.

_________________
avatar
Eamon_O_Sullivan
Cadet de l'ordre
Cadet de l'ordre

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 15/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

RP uniquement Re: Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Message par Eleonore.de.naueriel le Lun 28 Aoû 2017, 19:15

De nouveaux arrivants, de nouveaux chevaux, de nouveaux boxes à préparer. Un à un les chevaux arriver. Leurs propriétaires pouvaient trouver à l'intérieur de la paille à foison étalée à l'intérieur, un morceau de sel, de l'eau dans une auge bien fixée au mur. Les boxes remis à neuf après les départs des chevaux faisaient plaisir à voir et montrer à tous combien les écuries étaient importantes au sein de l'Ordre. 


Son travail fait, Léo commençait à s'éloigner pour rejoindre les palefrois quand elle vit arriver le nouveau très sympathique, mais au nom trop long, qu'elle n'avait pas retenu. 
Elle lui lança un salut de loin, le laissant arriver tranquillement. Elle regardait son cheval en souriant.

Demat! Belle bête que vous avez là! Bienvenue aux écuries du Rey!

_________________
avatar
Eleonore.de.naueriel
Écuyère de l'ordre
Écuyère de l'ordre

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 27
Localisation : Dans les bras de son Benjamin
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

RP uniquement Re: Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Message par Eamon_O_Sullivan le Lun 28 Aoû 2017, 20:16

Le compliment me toucha profondément. Chaque cavalier pense sincèrement posséder la plus belle monture du monde...

Chaque ?... Sauf moi !

Alors soyons clairs : J'adorais Scath comme s'il était de mon sang, mon frère. Mais, pour ce qui est de l'esthétique... bof... Je n'irais pas parier un sesterce sur lui dans un concours de beauté !

D'autant que nous venions de parcourir une longue route pour venir icelieu depuis l'Auvergne et Scath avait besoin d'un entretien complet... ses aplombs étaient à revoir, il fallait que je pare ses sabots - oui, il a la corne tellement dure que je ne le ferre que pour aller au combat ou lors d'une escorte . Ses crins si longs étaient ébouriffés et emmêlés, sa robe ternie par la poussière des chemins.

Bref, certes, il avait de l'allure. Musclé, imposant, fier. La tête massive et légère à la fois était portée avec fierté par une encolure impressionnante.
Il regardait tout ce qui l'entourait avec un air conquérant, sans peur, mais sans forfanterie. IL avait conscience de sa puissance aurait-on dit.
Les jambes solides  musclées elles aussi révélaient une endurance peu commune. Impression encore accentuée par la largeur de son poitrail.
Mais ce qui lui donnait surtout  cette impression de puissance, c'était sa taille !
Six pieds au garrot ! Il était trop grand pour un cob. C'est ce qui m'avait séduit chez lui.
Les poulains qu'il avait produit au Haras de Roanne avaient de la taille eux aussi et c'est ce que je voulais pour renforcer la lignée.

- Demat ma Soeur.
dis-je d'une voix enjouée.

- Il sera bien plus beau une fois étrillé et douché. Là il a subi les outrages du voyage et je suis bien aise de savoir qu'il sera bien traité icelieu. Cependant... je dois vous informer de certaines choses le concernant...Surtout si vous êtes amenée à le côtoyer souvent
Une brève hésitation, puis :

- Scathatch est son nom et signifie "Effrayant" en gaélique irlandais. Et ce n'est pas une simple image. Là, vous le voyez sous son meilleur jour, mais... attendez de le voir au combat !
- Cet animal en apparence paisible devient une vraie furie au coeur de la bataille... Mordant, bottant des quatre fers. Un véritable démon - qu'Aristote me pardonne - un tueur !
- C'est pourquoi, au box, il a besoin de calme, beaucoup de calme... Pas de gestes brusques, pas de cris. Rien qui le laisse penser qu'il est en danger ou se sente agressé. Personnellement, je lui parle à voix basse, au creux de l'oreille, pourrait-on dire...

Petit rire.

- Quant à le monter... hors de ma présence, c'est absolument exclus... Il pourrait se montrer dangereux. Mais il se laissera seller et harnacher, il en a l'habitude. Pourvu que, toutefois cela se fasse dans le calme, sans brusquerie ni fébrilité, en le rassurant à voix basse, en le flattant ou en le gratouillant sous les ganaches... il adore ça !

Je m'interrompis un instant. Les oreilles de Scath bien dressées était la preuve qu'il se sentait en confiance. Il ne les couchait que lorsqu'il ne se sentait pas en sécurité. C'est alors qu'il pouvait s'avérer dangereux.
Je voulais adoucir quelque peu le tableau que j'avais fait de mon ami en lui trouvant des circonstances atténuantes :

- J'ai acheté Scath à un maquignon peu scrupuleux... Il le battait pour un oui ou un non... Il n'arrivait pas à le vendre à cause de sa taille et lui en voulait, en quelque sorte. Il l'avait eu poulain alors qu'il n'avait pas encore sa taille adulte. Il venait de "prendre" quatre ans lorsque je le découvris sur un marché en Flandre. Il était blessé à plusieurs endroits, le licol de chanvre, trop serré, avait blessé son chanfrein. En réalité, ce devait être son dernier voyage car le maquignon avait décicé de le céder pour une croûte de pain à un équarrisseur, pour la boucherie...

Un silence, me remémorant cet épisode, je terminai :

- Je vous passe les détails de son acquisition... c'est pas ce dont je suis le plus fier...

Une moue, puis :

- Je n'ai pas eu une attitude très chevalerseque envers cet homme... Peut-être le méritait-il, mais bon... Si c'était à refaire, je m'y prendrais autrement...

Je poussai un profond soupir.

En bavardant, j'étais descendu de cheval et je marchais aux côtés d'Eléonore, je. m'arrêtai car Scath tournait le museau vers cette dernière. Visiblement, il l'appréciait.

- Allez-y... vous pouvez le caresser, il semble vous avoir adopté. Ne craignez rien. Là, il ne pense qu'à découvrir les choses... C'est un p'tit curieux vous savez !

_________________
avatar
Eamon_O_Sullivan
Cadet de l'ordre
Cadet de l'ordre

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 15/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

RP uniquement Re: Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Message par Shaomye le Lun 28 Aoû 2017, 20:44

De loin, la Lutine apercoit Eleonore et Eamon en pleine conversation. Mais ce n'est pas vraiment les pipelettes qui ont attiré son attention... C'est la masse noire pangarée, magnifique malgré la poussière. De loin, elle croit à un merens. De plus près, l'animal a clairement du sang de cob irlandais. Mais cette taille, mazette!

Fascinée, elle écoute distraitement la conversation entre les deux jeunes gens, jusqu'à hausser un sourcil en entendant "dans le calme, sans brusquerie ni fébrilité". Nan mais ce sont pas des sauvages, oh!
Mais elle se retient d'intervenir, se contentant d'observer la scene

_________________
Relax, it's game!

avatar
Shaomye
Chapitre
Maréchale
ChapitreMaréchale

Féminin Nombre de messages : 4080
Localisation : Gascogne, ou ailleurs
Date d'inscription : 06/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

RP uniquement Re: Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Message par Eleonore.de.naueriel le Mar 29 Aoû 2017, 09:58

Plus le cheval s'approche, plus Léo est fascinée par sa taille. Il n'en avait aucun dans les écuries qui l'égalait. Pas sûr que la jeune écuyère désire s'en approcher. Instinctivement, elle recula. 

Peut-être vaut-il mieux le mettre dans un box du fond... Ainsi il n'aura des voisins que d'un côté. Pensez-vous que ce soit mieux? Et si vous travaillez aux écuries avec nous, peut-être que vous vous occuperez de lui... Pour ma part, je m'occupe davantage des palefrois de la Citadelle. Nous en avons quatre dont trois sont nouveaux. Il faut donc les habituer etc...
Mais vous savez, tous ceux qui travaillent ici connaissent très bien leur métier. Je suis la plus récente de tous et la novice dans les écuries. 
Nous avons aussi un maréchal-ferrant.


Petit froncement de nez. Basili n'avait pas une place très haute sur le piédestal de la jeune fille. Leur entrevue avait été quelque peu... houleuse...


Et comment sera t'il au pré avec les autres?

Peu à peu, mise en confiance par l'homme, Léo se rapprochait du cheval. Sa tête ne dépassait pas du garrot et Léo ne put s'empêcher de rire. 

Didiou! à côté de mon cheval, je me trouvais petite, mais alors là... je fais carrément naine.


Elle écouta le récit de l'achat du cheval.


Oh! il ne faut pas vous en vouloir! Vous avez pensé au bien du cheval avant tout. Sil'homme le maltraitait, c'était qu'il ne méritait pas mieux que ce que vous lui avez fait. Je pense sincèrement qu'il ne devait pas y avoir d'autres solutions surtout s'il était blessé. Et puis, ça a dû créer un lien énorme entre vous et lui. Vous lui avez sauvé la vie et je suis sûre que votre cheval en est conscient. 
Pour mon cheval, c'est un cadeau de mon fr....un cadeau. C'est quand j'ai quitté la Bretagne que je l'ai reçu. Il était à peine éduqué et j'ai dû le faire. Encore maintenant, parfois il n'en fait qu'à sa tête. Mais c'est une bête superbe aussi. Je suis juste déçue parce qu'il a été castré. J'étais trop jeune et ignorante pour qu'on me le laisse entier...

Elle s'approcha du cheval, tout d'abord sans le toucher. Elle le laissa la sentir, se familiariser avec son odeur. Elle se mit devant lui, passa sur le côté en vérifiant que le géant l'ait vu. Puis doucement, sans gestes brusques, elle posa une main sur les flancs de l'animal. Il avait eu chaud. Léo sentit les tressaillements de l'animal. Sa tête bougeait et Léo recula. Quand il se fut calmé, elle se rapprocha à nouveau et recommença à le caresser.

C'est vrai qu'il n'a pas l'air commode...Mais sale ou pas, je le trouve vraiment... majestueux.

_________________
avatar
Eleonore.de.naueriel
Écuyère de l'ordre
Écuyère de l'ordre

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 27
Localisation : Dans les bras de son Benjamin
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

RP uniquement Re: Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Message par Eamon_O_Sullivan le Mar 29 Aoû 2017, 21:22

C'était un réel plaisir de voir la frêle jeune femme et mon géant sombre tenter de s'apprivoiser mutuellement. C'était un grand pas franchi pour ce dernier, lui qui supportait difficilement les humains. Je sentais instinctivement qu'une époque de turpitudes s'effaçait progressivement.
Oui, ici il apprendrait, il se civiliserait, si j'ose dire au contact de gens à la fois compétents et passionnés. Je souris franchement et expliquai à Eleonore :

- En réalité, Scath n'est pas farouche de nature, d'autant que l'Irish Cob est probablement la race de chevaux la plus aimable et docile parmi la gent chevaline. Mais le brave animal avait subi un traitement qui l'avait marqué à jamais ! Et encore, ça allait beaucoup mieux !

Tout en devisant, nous avancions vers l'entrée des écuries. La douceur de l'écuyère semblait apaiser le monstre. Je poursuivis :

- Au début, dès notre retour à Roanne, je l'isolai dans un box à l'écart des autres chevaux du haras. Je passais des heures à tenter une approche.
Oh, c'était pas encore le grand amour, mais comme vous le faisiez remarquer, il devait avoir compris que je l'avais tiré des griffes d'un odieux personnage, d'une part, et, d'autre part, la quiétude de l'environnement du domaine de Roanne contribuait à l'apaiser.
Si bien qu'au bout de deux semaines d'approches patientes, il finit par m'accepter. Il avait enfin compris que je ne lui voulais aucun mal.    
Pour répondre à votre question, très curieusement, avec ses congénères, il se comportait certes comme un étalon, mais jamais il ne se montra agressif... au contraire. Il semblait veiller et protéger le troupeau. C'est pourquoi, je n'ai guère d'inquiétude quant à son comportement au pré...
L'instinct grégaire reprend le dessus. Il est le patron, il le sait... Il ne suivra que la jument alpha... les autres, il les mettra au pas, en douceur. J'ai pu le constater à Roanne.
Quant à venir m'en occuper, certes, c'était bien dans mes intentions. Non pas par crainte d'un accident, mais simplement parce que c'est ce que j'ai toujours fait. De plus, ça le rassurera, il ne se sentira pas abandonné... Notre relation est, comment dire... fusionnelle.
Ajoutai-je en rougissant un peu.

J'avais remarqué la présence discrète de Shaomye qui restait en retrait, cela me fit sourire.

- Oh Shao !
appelai-je sans toutefois crier. Viens te joindre à nous que je te présente à mon ami !

Puis, je reportai mon attention sur Eleonore et repris mon récit.

- Le monter fut une autre paire de manches , par contre ! Il avait été sommairement et brutalement débourré.
Il ne connaissait rien !
Au contraire, dès que je tentais de lui poser les rênes, il manifestait un refus systématique. couchait les oreilles, montrait les dents..., tournait la tête, marquant ainsi une opposition farouche.
J'avais réussi, toutefois à lui passer un licol léger, ce qui me permettait quand même d'avoir un certain contrôle.
Tous les jours, je le longeais.
Tous les jours, je passais de longues heures à le panser, lui soigner ses blessures. Parfois, je m'assoyais dans un coin de son box et je lui tenais compagnie. Sans bouger, en lui parlant doucement.
A la fin, il s'approcha lui-même  et posa sa belle tête sur mon épaule : la glace était rompue. Il m'avait adopté !
Je ne pense pas avoir reçu plus belle récompense de ma vie. Moi qui ne brille pas par la patience, j'en avais eu assez pour arriver à ce résultat. Je n'étais pas peu fier, je l'avoue !


J'émis un petit rire, puis :

- De ce jour, tout fut plus facile. Peu à peu, il accepta d'abord le caveçon, la longe, un lourd tapis de selle, puis enfin une légère selle de voltige. Je vous passe les ruses, les subterfuges que je dus employer pour arriver enfin à le monter !


Un sourire à l'évocation de cette période, puis :

- Curieusement, de ce jour il apprit à une vitesse étonnante, comme s'il avait pris conscience du retard de son éducation et s'acharnait à le combler. Il montrait une belle volonté à satisfaire mes demandes. Malgré sa taille il faisait preuve d'une grande souplesse, répondant prestement à la moindre sollicitation. Je ne l'avais pas remarqué immédiatement, mais, comble de bonheur, il allait l'amble... naturellement. Je vous dis pas le confort !
En moins de six mois, nous étions devenus tellement complices que nous ne faisions plus qu'un ! Je pouvais le guider des jambes seules et même de la voix... Sisi ! J'avais pris l'habitude de lui parler en gaélique irlandais... Il connaissait ces intonations, et pour cause, il était né en Irlande !

Le personnel du Haras n'en croyait pas ses yeux. Grimaldus, le vieil intendant du domaine m'avait dit, lorsque je fis l'acquisition de Scath :


- Maître, cet animal est le Sans Nom... Il finira par vous tuer... Vous n'en ferez jamais rien ! Prononça-t-il d'une voix lugubre en se signant.
En riant, je me contentai de lui rétorquer :
- On parie ?

- Ensuite vinrent les missions, les escortes, les combats... C'est là qu'il révéla sa vraie nature de combattant... Et oui, il me sauva la vie plus d'une fois ! Bottant, mordant, chargeant ! Une fois, cernés par une dizaine d'assaillants, il chargea avec une telle puissance qu'il fit culbuter plusieurs cavaliers ennemis... les autres, hurlant de peur s'éparpillèrent sans demander leur reste. Scath avait fait place nette autour de nous !

- Voilà presque toute l'histoire.
dis-je à Eleonore.

- Mais, il me vient une idée. Vous devez connaître la région et les alentours de la Citadelle bien mieux que moi. Que diriez-vous d'une promenade, à cheval, en tout bien tout honneur, évidemment ?... Et à votre convenance, cela va de soi. Je ferais ainsi connaissance de votre monture et puis, ça fera du bien à Scath de se dégourdir les jambes et aussi de faire connaissance avec d'autres chevaux... Qu'en pensez vous Eleonore ?... Si je puis me permettre de vous appeler par votre prénom.

_________________
avatar
Eamon_O_Sullivan
Cadet de l'ordre
Cadet de l'ordre

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 15/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

RP uniquement Re: Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Message par Eleonore.de.naueriel le Mar 29 Aoû 2017, 22:37

Elle l'écoutait passionnée. Eamon avait une façon de raconter qu'on ne pouvait faire autrement que de l'écouter accroché à ses lèvres et on n'aimerait que l'histoire n'ait pas de fin. Elle n'avait même pas remarqué la présence de Shao. Aussi s'excusa t-elle avec un sourire contrit puis continua à écouter le récit. Malheureusement, tout a une fin...

Vous avez fait une belle acquisition. L'auriez vous pensé quand vous l'avez récupéré? Je crois que moi-même, j'aurais pensé comme votre intendant.... Un fou que je me serais dit. Ramener un tel colosse! et qui plus est qui avait souffert.. Un vrai défi. Et j'aime la relation que vous avez avec votre cheval. 
Avec Vermeil, j'ai une belle relation aussi...mais il n'a pas souffert comme Scath...j'ai du mal avec le prénom...Est-il aussi irlandais? L'avez-vous choisi vous-même?

Si Eamon venait à demander pourquoi son cheval s'appelait Vermeil, sûr que l'écuyère voudrait disparaître sous terre. Mais bon.. en attendant...

Voilà le box que j'avais préparé pour votre...colosse. 

Comment éviter de dire un nom imprononçable pour la bretonne? En donnant un autre.. Elle sourit à la proposition qu'il lui fait. 

Avec plaisir! Je les ai parcouru avec mon mari, qui à l'époque était mon fiancé. Le paysage est superbe! Mais est ce que votre cheval n'aurait pas besoin de repos? Ne voulez-vous pas le brosser, toussa, toussa?
Et aucun souci pour m'appeler par mon prénom... j'ai du mal avec les dames, messires... En Bretagne il n'y avait pas tout ça. Au bord de la mer, à Sant Brieg, tout le monde était appelé par son prénom... la noblesse bretonne est différente qu'en France. 
Je vais chercher Vermeil alors? ou vous voulez que .... enfin, votre cheval se repose? Et peut-être que Shao pourrait nous accompagner. Elle connaît encore mieux la région que moi.

Elle lui sourit et tout en causant, elle lui tendait les brosses afin de nettoyer le cheval plus gris que noir.

_________________
avatar
Eleonore.de.naueriel
Écuyère de l'ordre
Écuyère de l'ordre

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 27
Localisation : Dans les bras de son Benjamin
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

RP uniquement Re: Box de Scathatch. Fiez vous aux apparences !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum