Histoire de la Normandie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de la Normandie

Message par Drizzten le Sam 18 Avr 2009, 16:18

Histoire de la Normandie





Au paléolithique, c'est-à-dire au premier âge de la préhistoire, déjà l'homme se promène dans la forêt normande et s'abreuve dans ses cours d'eau. En témoignent les abris sous roche au néolithique (il y a quelques cinq mille ans). Les habitants de la région domestiquent les chèvres, les cochons, les équidés et surtout se lancent dans "l'érection" d'énormes pierres que l'on appellera pierres plantées, graviers de Gargantua - toujours aussi mystérieux l'on pense généralement que ce sont des sépultures.

L'âge du bronze, les occupants du sol deviennent experts dans la fusion du cuivre et de l'étain.
L'histoire devient gauloise, après être passée par les Celtes venus d'Europe Centrale. Les Gaulois se forment en tribus : Véliocasses dans le Vexin, Lexiviens à Lisieux, Eburovices à Evreux, etc...

Les Gaulois, bons laboureurs et bons soldats, sont de nature indisciplinée et turbulente et leur manque de cohésion fera que les légionnaires de César arriveront rapidement à se rendre maîtres de la région.
Nos amateurs de cervoise et de charcuterie (déjà réputée) se laisseront civiliser par les Romains et ce pour quatre siècle au moins ; finis les vieux chemins gaulois tracés au gré de la fantaisie, les routes sont tracées de manière droite et rectiligne pavées d'allées et bordées d'arbres ; temples et thermes se construisent, l'organisation romaine se met en place, les gaulois changent et ils s'adaptent même au latin.

Ensuite, grande bousculade d'envahisseurs : les Francs, les Saxons, les Alains et bien d'autres vont tour à tour envahir la Gaule romaine.
Jusqu'au jour où...

en 820, les paysans de la baie de Seine aperçoivent une dizaine de curieux bâtiments, Snekkar ou Knorr selon les hommes du Nord, Drakkar à cause de l'animal sculpté sur la proue et la poupe, en réalité un dragon.
Ces énormes barques qui se meuvent avec aisance, soit à la rame, soit à la voile contiennent parfois jusqu'à cinquante hommes ainsi que des animaux ; les Northmen ne s'embarrassaient pas de leurs femmes, ils les trouvaient sur place !
Jurant par Thor et par Odin, nos joyeux Vikings vont piller, violer, massacrer et ce jusqu'en 911 où sera signé le fameux traité de Saint Clair sur Epte entre le roi Franc "Charles le Simple" et "Rollon ou Rolf" chef des Northmen ; il est vrai que les incursions réitérées sur Paris ont fait réfléchir le roi Charles.
Dès ce jour, notre belle province devient la Normandie, nos envahisseurs se calment et s'embourgeoisent pour un temps.

Bientôt, l'heure de "Guillaume le Conquérant" va sonner et le 14 Octobre 1066, il gagnera et la bataille d'Hasting et un royaume pendant que la "Reine Mathilde" fait de la tapisserie...
Les Héritiers de Guillaume prendront le nom bucolique de Plantagenêt et régneront désormais sur le Normandie et l'Angleterre.

En 1189, Richard dit "Coeur de Lion" ceint la double couronne. Il sera tout au long de sa vie en lutte avec "Philippe Auguste" roi de France qui regarde avec concupiscence la belle Normandie. Pour la protéger, il construira en 1197 la forteresse de Château Gaillard sur un rocher dominant la Seine - trois grosses tours entourées d'un large fossé taillées dans la roche.
Les rois de France ne cesseront de "loucher" vers la belle province essayant par tous les moyens de l'annexer soit par les armes, soit par ruses diverses. En 1315, "Louis X le Hutin" fera rédiger la charte aux Normands dans laquelle il leur fera maintes promesses, entre autres faire de l'Echiquier de Rouen, une cour souveraine de comptes et de justice. Les Normands sont persuadés qu'ils ont gagné et en réalité, la page est tournée. La Normandie des Vikings n'est plus, une ère nouvelle s'installe de calme et de prospérité.

Mais les périodes de paix ne durent jamais bien longtemps et Anglois et François guerroieront allègrement pendant cent ans. "Jeanne d'Arc" y gagnera son statut de sainte, elle sera brûlée sur le bûcher à Rouen, le 30 Mai 1431, sur la place du Vieux Marché. Sainte pour les uns, sorcière pour d'autres, elle a donné semble-t-il un regain de courage au malheureux roi de France "Charles VII" qui le 10 Novembre 1449 entre à Rouen en vainqueur.

L'on ne peut évoquer l'histoire normande sans parler du Mont-Saint-Michel: Abbaye bénédictine du XIIe siècle, déjà prison à l'époque des Godons (déformation de Goddam juron des Anglais) pendant la guerre de cent ans.



Document de l'Université.
Etudiant : Leekim
Maître : FrèreNico
Source : http://www.normandienet.tm.fr
avatar
Drizzten
Frère de l'Ordre
Frère de l'Ordre

Masculin Nombre de messages : 4699
Age : 37
Localisation : Chinon
Date d'inscription : 13/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum